Contre-Regards

par Michel SANTO

Dans l’Express : Occitanie ! Carole Delga est-elle à la hauteur ?

lexpress-cudel-contreregards


Excellent dossier réalisé par Manuel Cudel et Jean-Luc Ferré dans le dernier numéro de l’Express, daté du 30 novembre.   On ne présente plus ici Manuel Cudel, qui fut le patron de la rédaction narbonnaise du Midi Libre et à qui on doit, après avoir succédé à Jacques Molénat dans l’Express, de précédents dossiers sur des personnalités régionales de premier plan. Je pense notamment à celui, épatant, qu’il avait consacré « aux secrets de l’empire Nicollin. Cette semaine, c’est  la jeune présidente de la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée  qui fait l’objet de tous ses soins. Avec une question en titre : « Carole Delga est-elle à la hauteur  ».

La primaire de tous les dangers pour Valls et le PS !

et-si-valls-ou-macron-se-presentaient-a-la-presidentielle-de-2017

 
 

Acculé dans les cordes par « l’opinion » en général, la gauche Montagnarde et une large majorité du Marais de son propre parti et deux offres politiques concurrentes : Mélenchon à la gauche de la gauche et Macron à la droite du PS, ne restait plus à Manuel Valls, après un lent mais obstiné travail de sape, qu’à faire les derniers « gestes politiques » pour faire « sauter » François Hollande et le condamner à expédier les affaires courantes de la France pendant ces 6 derniers mois.

Occitanie-Pyrénées-Méditerranée | Saupoudrage et gaspillage : les deux mamelles de la Région !

_35


Hier matin, un paquet de réclames, par un quidam, a été déposé dans l’entrée de mon petit immeuble. Le tri fait, j’ai conservé le « journal officiel » de la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée. Je l’ai feuilleté, consterné ! Je pensais , sans grandes illusions cependant, que les objectifs visés par le législateur : fin des financements croisés, claire répartition des compétences, spécialisation de la Région sur des programmes « structurants »… seraient illustrés par des exemples probants.

Narbonne ! Sallemultimodale : une mise au point sur la mise au point de Didier Mouly !

salle-multimodale-lindependant


Salle multimodale ! Une mise au point sur la mise au point du maire de Narbonne parue dans l’Indépendant de ce jour.

    1. Sur le coût de ce projet. Soyons précis, ce n’est pas 20 millions d’euros, mais 20 millions auxquels il convient d’ajouter 4 millions pour les « abords » et 2 millions de frais de fonctionnement par an. Sur un seul mandat l’opération se monterait donc à 36 millions d’euros !
    2. Pour quel public ! Didier Mouly affirme que « Narbonne n’est pas une zone de pauvreté dont la population n’aurait pas les moyens de profiter de soirées sportives ou culturelles ». Rappelons que la part des foyers fiscaux imposables à Narbonne est de 38 %, alors que la moyenne des villes est de 63 % !  Et qu’aujourd’hui les prix des places du Théâtre et des enceintes sportives de la ville : rugby, volley, sont très inférieurs à leur prix de revient. La conséquence est que la différence est financée par des subventions publiques : Ville, Grand Narbonne… et, in fine, les mêmes 38 % de ménages qui payent l’impôt. Il en sera donc de même pour la salle multimodale dont le contribuable devra financer chaque année son déficit d’exploitation.
    3. Sur les parkings enfin et leur mutualisation. Disons, pour être plus simple, leur partage. Ceux du Théâtre, de l’Aspirateur, du MuRéNa et du Parc des expositions suffiraient donc pour accueillir tous les publics, y compris ceux de la salle multimodale assure le maire de Narbonne. Question. Qui assurera la coordination des programmations événementielles de ces différents lieux pour qu’elle soit effective. La Région, propriétaire du MuReNa, le Grand Narbonne, propriétaire du Théâtre et du parc des Expositions, La Ville gestionnaire de la sallemultimodale ? La réponse est évidemment dans la question : personne ! De plus, c’est oublier que ces parkings, se transforment aussi au fil du temps en parking réservoir pour des « usagers » du centre-ville ; une fonction qu’il convient d’ailleurs de promouvoir pour limiter l’extension de la circulation et du stationnement automobile dans le coeur de la cité.
 

Illustration : capture d’écran de l’article de l’Indépendant paru ce jour (30 novembre 2016)

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.