Contre-Regards

par Michel SANTO

2eme circo de l’Aude : Jean-Hugues Silberman, candidat de « La France Insoumise », soumis à la question !

   

J’ai adressé un petit (et léger) questionnaire – dans le style du questionnaire de Proust ! – aux candidats à l’élection législative des 11 et 18 juin sur la deuxième circonscription du département de l’Aude investis par leur parti ou mouvement. Leur profession de foi politique étant disponible en abondance et ailleurs, il m’a semblé utile – et amusant ! – de les soumettre à ce petit « jeu intellectuel ». Leur réponse – s’ils répondent ! – sera mise en ligne, dans l’ordre de leur réception. Pour celles ou ceux qui n’auraient pas reçu ce « questionnaire », il est bien entendu très facile de me le faire savoir – et de me le demander !…

Jean-Hugues Silberman, vous êtes candidat, avec Nadine Sanchez, sur la deuxième circonscription de l’Aude, et vous représentez le mouvement lancé par Jean Luc Mélenchon. Mais dites moi donc :

France Insoumise en trois mots ?

Probité – Intérêt général – Ecosystème.

Pourquoi briguer un siège à l’Assemblée ?

Je ne cours pas après une carrière ou des privilèges et ne me représenterai pas, je veux seulement me battre pour éviter que l’ultra libéralisme de M. MACRON ne détruise ce qui reste de bien-être social et protéger mon territoire d’adoption.

Quelles qualités requiert votre engagement ?

Honnêteté, compétences, ouverture d’esprit, abnégation…

Votre modèle en politique ?

Augusto C SANDINO, Nelson MANDELA, CHURCHILL, Henri CURIEL…

Et dans la vie ?

Je n’ai pas besoin de “modèle“, juste d’éthique et d’Elena.

Votre principal défaut ?

Quand je décide quelque chose, je le fais à fond. Cuesta lo que cuesta.

Celui que vous ne supportez pas chez les autres ?

L’amateurisme, les magouilles et la trahison ; ce qui va souvent de pair. Le racisme et le machisme.

Votre principale qualité ?

Si ceux qui ont travaillé avec moi disaient : “l’ouverture intellectuelle et la détermination à réussir ce qu’il entreprends“, je me sentirais payé de retour.

Celle que vous recherchez chez les autres

Droiture, compétence, altruisme.

Votre violon d’Ingres ?

Restauration de motos de collection.

Votre pêché mignon ?

Voyager en side-car.

Votre livre de chevet ?

Le Tao de Pooh.

Votre boisson préférée ?

Les bières brunes.

Votre devise ?

Certainement pas le Dollar ! On ne progresse qu’en reconnaissant ses erreurs.

 

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • dumas

    |

    L’Insoumission = état de celui qui refuse de se soumettre aux règles de vie en société.
    C’est à peu près la définition de l’OCI dont viennent les Trotskystes (Mélenchon, Cambadélis, Corbière…). La révolution permanente.
    Les mots n’ont de sens que si le personnage leur correspond.

    A la lecture de sa description, Jean Hugues Silberman est très éloigné de ce qu’est la définition de l’insoumission et de sa future mise en œuvre par Mélenchon.
    Le  » Dégagisme » n’est pas l’ouverture d’esprit mais bien le contraire.

    Reply

  • coupeaux

    |

    « DEGAGISME »pas encore inscrit dans le dictionnaire !!avec le slogan « dégage », en ce moment le dégagisme a fait de nombreuse « victimes …………..

    Reply

  • Hugo Boca

    |

    Ayant voté Macron au premier et second tour, je pensais réitérer avec le vote législatif.. Tout compte fait, à l’observation des candidatures sur le terrain – et non pas de ses équivalences nationales – Jean Hugues Silberman apparaît comme une alternative pour notre territoire. Je pense que mon vote ira pour lui…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Pantalonnades narbonnaises, suite...

Pantalonnades narbonnaises, suite...

    Monsieur Éric Parra, l’adjoint en charge du commerce, notamment, de ma charmante petite ville est très, très en colère. L’un de ses administrés, restaurateur de son état, serait [Lire la suite]
À l'Élysée plus grand monde ne parle à la presse, dit-on !

À l'Élysée plus grand monde ne parle à la presse, dit-on !

Dans son billet politique, Frédéric Says, sur France Culture, ce matin, se plaignait du tarissement des sources d’information auprès desquelles ses confrères journalistes s’alimentaient sous la [Lire la suite]
Didier Mouly sait-il encore où il campe et sur quel pied danser !

Didier Mouly sait-il encore où il campe et sur quel pied danser !

    Lors du dernier conseil municipal, Didier Mouly a fait un surprenant discours introductif de politique générale. Il y a notamment déclaré que l’actualité tant nationale que l[Lire la suite]