Contre-Regards

par Michel SANTO

Archives de l’auteur

L’atrabilaire Alceste.

images
Hier soir, au théâtre de Narbonne: le Misanthrope . Et dans la salle des Tartuffes et Précieuses ridicules. Quelques faux et fausses dévotes et quelques petits marquis s’étaient déplacés pour la circonstance. Une côterie émerveillée d’elle même, endimanchée, papoteuse et hypocrite dont l’extravagant et pathétique Alceste ferait un peu plus tard le procès. Sans concession et sans compromis. Jusqu’à s’abandonner à sa maladie, cette humeur noire qui le conduira au délire et à la folie. Seul. Dans le désert.
Curieux que la presse locale n’est pas vu le côté bouffon et dérisoire du personnage à l’opposé de la sagesse raisonnée et souriante de son ami Philinthe. Et compromettante empathie pour un personnage qui tourne en ridicule la vertu ( Fénelon)…

Le coup de coué.

Émile Coué demandait à ses patients de répéter à haute voix matin, midi et soir et trente fois de suite la phrase suivante : « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux ». C’est aussi la méthode choisie par G.Frèche – il n’est pas le seul ,à gauche comme à droite – pour nous convaincre que la région Languedoc-Roussillon,depuis son arrivée aux affaires, se porte à merveille. Le dernier numéro de sa  » revue  » officielle en témoigne. Premier dans tous les  » secteurs « , le Languedoc-Roussillon serait en plein décollage économique… Las! l’Insee vient nous rappeler, aujourd’hui, qu’avec la Corse, elle est la plus touchée par la pauvreté et les inégalités, aucune classe d’âge n’étant épargnée. Mieux,si l’on puis dire,elle figure au deuxième rang des régions françaises qui présentent le taux de pauvreté le plus élevé pour la classe d’âge des 0/17 ans! Cette réalité, nos politiques ne veulent pas nous la montrer.Elle démentirait leurs obscènes et dérisoires  » communication  » toute à leur gloriole. Un voile de brume jeté sur nos esprits tissé de chiffres  » tordus  » et de textes aussi illisibles que mensongers. Ah! j’oubliais, toujours dans la même feuille de propagande, le même G.Frèche nous annonce l’ouverture d’une maison de la Région à Milan. Coût de l’opération, pour son fonctionnement,400000 euros/an. Et dans son élan de grossier parvenu, il va en ouvrir une quinzaine un peu partout dans le monde, nous annonce-t-il, très fier de lui… Championne de France de la pauvreté, notre région en a les moyens, en effet! 

Le cri des CCI.

Les CCI du Languedoc-Roussillon ne brillent pas par leur esprit d’initiative. Leur réaction unanimement défavorable aux préconisations de la commission Attali pour relancer la croissance en témoigne. Comme les cheminots pour leur régime très spécial de retraite, elles crient le droit à l’exceptionnalité de leurs entreprises. Pour l’essentiel celles du petit commerce, dont tout le monde connait le goût du risque et de l’innovation… Il suffit d’ailleurs, pour s’en convaincre et en mesurer l’amplitude, de regarder le trombinoscope et le CV des présidents consulaires régionaux : assureur ici, marchand de mobilier de bureau à Montpellier, de vêtements à Béziers, entrepeneur à la retraite à Carcassonne… Des profils qui, assurément, ne prédisposent pas ces faux représentants de la libre concurrence et du vrai social-corporatisme à partager les analyses et les propositions du très social-libéral J. Attali. Comme par exemple le renforcement de la concurrence et la libéralisation de l’activité dans la distribution et le commerce ou bien l’Instauration de la libre entrée dans le commerce de détails et l’hôtellerie. A certains égards,on se croirait en 1789 quand les libéraux de l’époque s’efforçaient de faire tomber les barrières de toute sorte entravant le développement du marché. Ce qui nous en distingue? L’inutilité de faire tomber des têtes…Ou bien alors au seul plan symbolique, peut-être!

Le complexe de Laporte.

La société des médias n’aime pas les personnalités qui sortent de la normalité petite bourgeoise. La leur, si médiocre ! On y rit et dénigre, sous cape ou sur canapé, ces autodidactes qui  » se sont faits  » , seuls ou presque, aux prix d’un travail acharné et d’une volonté sans faiblesse! Qualités ridicules dans cet univers de paillettes où on n’aime ces gens, qui furent si peu, qu’à la condition qu’ils le reste. Chez eux. En banlieue ou dans leur trou de province. Je ne connais pas Bernard Laporte, je ne sais ce que les juges lui reprocheront, mais la façon dont il est traité par nos médiocrates est tout simplement ignominieuse. Il est vrai qu’il souffre d’un handicap supplémentaire à celui de ses origines, de son vocabulaire,de son accent et de son phrasé. Il n’ a pas amené l’équipe de France de rugby en finale de la coupe du Monde. Et il est, surtout, l’ami de Nicolas Sarkozy, qui en a fait son Sécrétaire d’Etat aux Sports. Avant lui, c’est Rachida Dati qui avait été renvoyée elle aussi à ses amitiés sarkoziennes et à son passé de banlieusarde arriviste. Demain, sans doute aucun, on glosera sur les tailleurs et la grossièreté de la  » petite  » Amara… Ces insultes et ce mépris, je les connais bien ! Ils masquent mal ce vieux fond de racisme social et culturel propre à une certaine classe  « intellectuelle » parisienne. Si généreuse dans la débauche compassionnelle et si féroce dans le dénigrement de classe. Une forme de beaufitude.Mais chic!

Génétiquement, de gauche ou de droite?

Si je comprends bien ce que les médias m’en rapportent, le débat sur le désormais historique amendement relatif au contrôle ADN, sur lequel j’ai déjà dit ce que je pensais ( voir le virus d’Orange ) , opposerait, côté gauche, le bon, le beau et vrai, au, côté droit, le mal, le laid et le faux . En d’autres termes, ce clivage moral ( si on peut dire! ) nous répartirait génétiquement ( pardon! )  dans le camp du progrès ou dans celui de la réaction ( qualifiée au choix de libérale, réactionnaire, conservatrice, néo-fasciste… ou le tout à la fois ). Avec, en prime, l’assurance que la bonne et la belle intentionnalité des objectifs suffirait à légitimer toute politique… Eh bien, avouons le, c’est ce genre de terrorisme intellectuel et moral que je ne supporte plus. Celui qui, par exemple, impute à toute tentative législative de régulation des flux migratoires un fond d’arrières pensées qualifiées de racistes. Exemplaire à cet égard est la manière dont le PS a instrumentalisé ce stupide amendement ADN. Une insulte à l’intelligence. Il est vrai que ce n’est pas la première, mais à ce niveau de cynisme et jusqu’à présenter Sarko en crypto-hitlérien ( dans le même sac que Zapatero et Brown, un comble ! ) il fallait oser… Car, dans ce débat, les opposants à toute tentative de contrôle de l’immigration doivent aller jusqu’au bout de leur raisonnement et avoir le courage politique de dire: 1) Que toute politique de régulation des flux migratoires est ,dans son principe, illégitime 2) Que tout immigré et sa famille en situation irrégulière est, par principe,sujet de droits civils et sociaux : CMU,Logement,prestations sociales, RMI etc… 3) Que, conséquemment au 1) et au 2) , tout membre de l’humanité souffrante est potentiellement sujet de droit français… C’est avec ce genre de discours que l’on fabrique les belles âmes et de mauvaises consciences dont la droite extrême se repaît. Comme souvent, l’enfer est pavé de bonnes intentions…

Articles récents

L'État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

L'État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

            Voilà qui donne une idée du chantier que le gouvernement a décidé d'ouvrir. Dans un rapport remis ce 11 décembre, la Cour des comptes appe[Lire la suite]
Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

      Voilà, c’est fait ! Le siège du Grand Narbonne (et les services) va quitter le centre ville pour s’installer à sa périphérie (au sein d’une zone d’activités – et commer[Lire la suite]
Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]