Contre-Regards

par Michel SANTO

C’est Dimanche, faisons sonner les cloches à quelques uns…

 

images-copie-18.jpeg

C’est Dimanche, et, comme il convient en ce jour de repos et de prières, faisons d’abord sonner les cloches à quelques uns de nos fidèles compatriotes. À Tonton, le défunt, qui, en glissant sous le tapis d’ Hollande, Bernard, son ancien ministre de la ville, fait à François un joli coup de Jarnac ; à Francois, le vivant, qui, de Bruxelles, fait des fonctionnaires une  » variable d’ajustement  » sans variations, pour les mettre à gauche ; aux sénateurs inconnus qui, sans leurs habituelles pipes, et sans pudeur aucune, ont invité DSK à exhiber ses atours libéraux dans cette chambre basse ; aux députés tout aussi inconnus qui, par leurs questions à deux sous , ont permis à l’infortuné Cahuzac de se les mettre dans la poche ; à  Bourquin, le Président de ma région, qui prend Monsieur Duron pour un con, qu’il n’est pas, et, le disant, s’affirme en branquignol, ce qu’il est ; à son mammifère fétiche, du genre équidé, qui, le voyant délirer sur sa LGV par Ayrault enterrée, a omis de lui expédier quelques coups de pieds sur son fessier d’âne cossument bâté ; à Viola, le président de mon département qui, pleurant ses lignes TGV, menace ses ministres amis de ne les recevoir jamais ailleurs qu’en gare de Bugarach, où l’on rame sur le sable et vole sur des nuages ; à Didier Mouly enfin, le chef du parti apolitique de droite (! ) de Narbonne, qui, usant d’un langage audacieusement médical, veut  » arrêter l’hémorragie fiscale  » dont  elle serait victime, suggérant ainsi le garrot aux rares contribuables déjà saignés aux quatre veines par d’avides ponctions fiscales; …

Il est l’heure de la messe et bientôt celle du pardon des offenses. Le mien est définitivement accordé à tous ceux qui pardonneront les miennes… Je le jure ! Bon Dimanche !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • pibouleau

    |

    Michel, un saint homme,

    soupçonne le Grand François (alité à vie) de sombres manipulations anti-fromton. F.M. aurait-il des pouvoirs surhumains ? Les forces de l’esprit ! Saint Michel, condescendant, accorde son pardon.
    C’est son droit (à la suffisance) Pour ma part je serai plus modeste : je n’ai de pardon ni de lauriers à accorder a quiconque. M le Saint, trop mimi, va pécher la vérité dans les fonds de
    nauséeux  bénitiers aux eaux stagnantes avec les grenouilles de Saint Popaul. Fi des batraciens, je préfère cohabiter avec les hommes (et femmes) de raison.

    A bas la calottte ! Vive la culotte !

    et que vivent les forces de la joie dans ce blog.

    Reply

  • Michel Santo

    |

    Tu as donc vu juste pour ma référence aux  » forces de l’esprit  »  mitterandiennes. Dieu soit loué ! J’eusse aimé que tu en vis d’autres que de batraciennes paulines… je me garderai donc de
    te sonner des cloches un peu lasses ce matin.  Les rains ( hi, hi ) seraient-ils meurtris  de devoir tinter en l’air en regardant la lune, mon petit Pierrot ?  

    Reply

  • pibouleau

    |

    Ti sais ce qu il te dit Pierrot ?

    …Nada (mdr… comme scripterait l’autre jeunot)

    l’humour santonien (!) m est plaisant ! Ouaf !!!!!!!!!

    Reply

  • pibouleau

    |

    RAINS ! euhhhhhhhhhhhhh suis intrerpelé ! me trompè-je ? Votre fougue vous emporte cher amigo

     

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]