Contre-Regards

par Michel SANTO

À la Maison du Banquet et des générations de Lagrasse pour des « Traversées d’un demi-siècle », autour de la revue « Les Temps Modernes »

CollageIt 2


Mon ami Jacques Raynal a participé  aux deux journées (4 et 5 juin) de la « Maison du Banquet et des générations » consacrées à la revue « Les Temps Modernes« , sur son numéro spécial consacré au phénomène de « l’établissement ». Il a rempli son petit carnet de notes, qu’il nous restitue ici sous la forme d’un premier article. Le deuxième paraîtra d’ici à la fin de cette semaine. 

À Lagrasse, un des plus beaux villages de France, comme nous le savons tous, s’élève une ancienne abbaye bénédictine réputée pour son charme, son élégance et son raffinement. C’est dans ce cadre bucolique et enchanteur, propice à la méditation et à la réflexion, qu’ont lieu régulièrement festivals littéraires et philosophiques, ateliers d’écriture, colloques, rencontres d’écrivains.Toutes activités autour du livre et de la pensée sous le label « Maison du Banquet et des générations ». L’ensemble est géré par « Le marque-page », association sans but lucratif dont le directeur et l’animateur ne sont autres que notre ami, le dynamique, érudit et charismatique Dominique Bondu.

« Fractures françaises »: les lignes idéologiques bougent…

fractures-franaises-2016-repli-et-dfiance-au-plus-haut-1-638


Très intéressante cette enquête annuelle (1) « Fractures françaises » – la quatrième du genre depuis janvier 2013, du Monde, réalisée par Ipsos-Sopra Steria en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès et Science Po, présentée par Gérard Courtois, dans la Matinale du même quotidien, le 27 avril. Elle montre en effet un électorat socialiste qui, désormais, porte un jugement très sévère sur la vie politique et ses acteurs. Ainsi: « pour 65 % d’entre eux, le système démocratique fonctionne plutôt mal en France et ils ont l’impression que leurs idées ne sont pas bien représentées.

Au Ps et à gauche, l’heure de l’affrontement décisif entre Sociaux-libéraux et Corbynistes a sonné…

hollande-aubry-gandrange_858396

François Hollande et Martine Aubry en visite dans l’usine de Gandrange. REUTERS/Vincent Kessler

Allons vite à l’essentiel! Depuis la sortie de madame Taubira, la gauche du PS – au Parlement, à l’intérieur du parti, et dans la rue bientôt –  « la gauche de la gauche » en général et leurs « figures » présidentiables – Aubry, Montebourg, Mélenchon... – font le pari que Hollande ne se représentera pas à la présidentielle de 2017 et qu’il fallait passer à l’offensive pour l’attaquer frontalement sur sa ligne social-libérale en visant son maillon faible, le seul fusible institutionnel disponible: Manuel Valls et les projets que le Président lui demande de mettre en oeuvre.

« Projet de loi El Khomri, une avancée pour les plus fragiles »! Mais…

la-ministre-du-travail-myriam-el-khomri-et-le-ministre-de-l-economie-emmanuel-macron-lors-des-questions-au-gouvernement-le-26-janvier-2016-a-l-assemblee-nationale-a-paris_5539669

Cette tribune signée par Philippe Aghion, professeur au Collège de France ; Yann Algan, professeur à Sciences Po ; Agnès Bénassy-Quéré, professeure à Paris School of Economics ; Olivier Blanchard, Senior Fellow au Peterson Institute for International Economics ; François Bourguignon, professeur à Paris School of Economics ; Pierre Cahuc, professeur à l’Ecole polytechnique … notamment. Publiée dans « le Monde », ce jour, elle n’est disponible que dans son édition « abonnés ». Je la livre ici, dans son intégralité…

Le chômage, désormais au plus haut niveau depuis l’après-guerre, ne frappe pas tout le monde de la même manière. Il se concentre sur les jeunes et les moins qualifiés. Un chômeur sur quatre a moins de 25 ans, un sur trois n’a aucun diplôme et 80 % n’ont pas dépassé le bac. Ces publics sont les grands perdants d’un marché du travail qui exclut les plus fragiles ou les relègue dans des emplois précaires, tant les entreprises craignent d’embaucher en CDI. Ces inégalités sont insupportables. En réduisant l’incertitude qui entoure le CDI, le projet de loi El Khomri est de nature à changer la donne : c’est avant tout à ces publics défavorisés qu’elle va donner accès à un emploi durable.

Articles récents

À l'Élysée plus grand monde ne parle à la presse, dit-on !

À l'Élysée plus grand monde ne parle à la presse, dit-on !

Dans son billet politique, Frédéric Says, sur France Culture, ce matin, se plaignait du tarissement des sources d’information auprès desquelles ses confrères journalistes s’alimentaient sous la [Lire la suite]
Didier Mouly sait-il encore où il campe et sur quel pied danser !

Didier Mouly sait-il encore où il campe et sur quel pied danser !

    Lors du dernier conseil municipal, Didier Mouly a fait un surprenant discours introductif de politique générale. Il y a notamment déclaré que l’actualité tant nationale que l[Lire la suite]
Occitanie ! André Viola et M.H Fabre sèchement battus, mais adoubés pour refonder et relancer le PS audois ?!

Occitanie ! André Viola et M.H Fabre sèchement battus, mais adoubés pour refonder et relancer le PS

      La fédération socialiste de l’Aude, après sa débâcle électorale à l’élection présidentielle (son candidat Benoît Hamon a tout juste dépassé les 6% des voix dans ce [Lire la suite]