Contre-Regards

par Michel SANTO

Que faire de la plus grande nécropole romaine de la Narbonnaise découverte aux pieds du MuReNa ?

Dans un billet publié le 10 janvier (4000 « vues » à ce jour), j’informais mes lecteurs d’une découverte archéologique exceptionnelle sur un terrain jouxtant le musée régional de la Narbonne antique (MuReNa) *. Plus d’une centaine de tombes romaines, disais-je, gisaient là, attendant ce miraculeux coup de pelle d’une entreprise de terrassement oeuvrant pour le compte de l’aménageur public du futur quartier des « Berges de la Robine ».

Narbonne la romaine ! Silence, on creuse !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :

 
 

 

Voir le billet consacré à ce sujet en cliquant sur (ici)


 

Vous pouvez agrandir l’image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carrière, en rouge, en haut et à gauche.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

On ne tire pas que les Rois chez les socialistes narbonnais…

 

Catherine Bossis-Nicolas Sainte Cluque

 

Quelle semaine pour le PS narbonnais ! Si ses troupes (désormais rares et idéologiquement perdues depuis son implosion politique récente : le spectacle donné au plan national en est le triste reflet) et son électorat s’éparpillent un peu partout dans la nature, ses élus locaux (ils sont encore nombreux), à l’inverse, sont déjà entrés en compétition pour les prochaines échéances électorales (larvée, mais vive : c’est un euphémisme !)

Une découverte « antique » majeure jouxtant le Musée Régional de la Narbonne Antique…

     

Narbonne n’échappe pas à sa réputation. Un coup de pelle mécanique sur tout ou partie de son territoire et son passé romain est mis au jour. Le plus extra-ordinaire est le lieu (et l’importance) de cette récente découverte : un terrain mitoyen à l’emprise du MuRena, le musée régional de la Narbonne antique.

« Fake news » à la sauce narbonnaise, notamment…

Il est maire  et vice-président d’une communauté d’agglomération (le Grand Narbonne). Socialiste hollandien de la stricte observance, il pleure au quotidien son héros déchu et promet tous les jours son nécessaire retour. Sans savoir avec qui, ni comment, d’ailleurs ! Mais depuis l’assassinat politique de François par ses propres « amis » de parti, ignorant ces derniers, il ne cesse de tempêter sur les réseaux sociaux contre… Emmanuel Macron (et le député d’en Marche élu contre la candidate du PS, grâce à de nombreuses voix de gauche pourtant).

Articles récents

Les métropoles de Toulouse et Montpellier se développent en isolat…

Les métropoles de Toulouse et Montpellier se développent en isolat…

    La récente réforme territoriale a donné aux métropoles* des compétences accrues et des capacités de dialogue importantes avec les autres échelons administratifs. Et le discours souve[Lire la suite]
Que faire de la plus grande nécropole romaine de la Narbonnaise découverte aux pieds du MuReNa ?

Que faire de la plus grande nécropole romaine de la Narbonnaise découverte aux pieds du MuReNa ?

Dans un billet publié le 10 janvier (4000 "vues" à ce jour), j'informais mes lecteurs d'une découverte archéologique exceptionnelle sur un terrain jouxtant le musée régional de la Narbonne antique (Mu[Lire la suite]
L'indépendant était avec la Région en direct de las Vegas !

L'indépendant était avec la Région en direct de las Vegas !

    Samedi 13 janvier, page 19 de l'Indépendant : "Interview de la Vice-Présidente de la Région Occitanie, chargée de l’économie", madame Nadia Pellefigue (article complet en cliquant[Lire la suite]