Contre-Regards

par Michel SANTO

L’Indépendant et Nouveau Narbonne : le choc !


L’Indépendant, ne le serait donc pas – indépendant. Pire, ses journalistes mentiraient. Notamment l’un d’entre eux présent lors de la dernière réunion du conseil municipal et nommément apostrophé par Didier Mouly  : « Vous êtes un menteur ! ». Une acerbe diatribe prononcée sur un ton ne laissant aucun doute sur son sens accusatoire. La tessiture d’une voix compte en effet beaucoup  dans la perception d’un mot, d’une phrase.

Marcher donne de l’air à la pensée ; la blesse aussi parfois…

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.


Marcher donne de l’air à la pensée. Peu importe où ! J’entends cependant dans des régions au climat tempéré comme la mienne. Et quand je n’y suis pas forcé. Évidemment! Tous les jours donc, je marche. À pas rapides! Que ce soit le long d’un canal, d’une plage, autour d’un étang ou tout bonnement dans ma ville.

Le marché de la salle multimodale serait-il un marché fantôme ?

     

Inévitablement, le projet de salle multimodale, est revenu sur le « tapis » du dernier conseil municipal, principalement consacré aux orientations budgétaires pour 2017. La veille, mardi, je relevais (ici) la « légèreté » des quelques informations financières exposées dans ce document budgétaire le concernant. La démonstration sur le risque « commercial » et financier que ferait courir à la Ville et aux contribuables cet équipement, comme son impact négatif, au plan environnemental, n’étant donc plus à faire, il me semble aujourd’hui nécessaire de revenir sur le volet juridique du marché public en rapport avec ce projet, encore aujourd’hui beaucoup trop négligé dans le débat public.

Une obscure salle multimodale au cœur d’un ténébreux rapport d’orientation budgétaire!


Demain, conseil municipal avec à l’ordre du jour le rapport d’orientation budgétaire (D.O.B) pour l’année 2017. Un rapport un peu plus complet que le précédent examiné lors du dernier conseil, le 19 janvier –, et  dans lequel ne figuraient pas, opportunément, des informations financières cependant obligatoires. Un oubli évidemment intéressé qui, ajouté à celui de ne pas soumettre au vote de l’assemblée un « huis clos » sans motif sérieux, a motivé la décision du représentant de l’État de demander à Didier Mouly de convoquer à nouveau les élus municipaux.

Une enquête qui confirme le « risque périlleux » d’une salle multimodale à Narbonne !

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.


Excellent dossier dans la page « Région » du Midi Libre de ce dimanche, sur les salles de spectacles, multimodales ou pas, et autres centres de congrès de la région, déjà réalisés ou voie de l’être, comme ceux de Carcassonne, Perpignan et Narbonne, notamment. Un dossier signé Manuel Cudel, l’ancien responsable de l’agence narbonnaise du même quotidien.

Articles récents

Les raisons du choix de Valls méritent mieux que de vaines insultes !

Les raisons du choix de Valls méritent mieux que de vaines insultes !

À l’inverse des commentaires à usage tactique des soutiens d’Hamon et du cercle des frondeurs autour de lui réunis, la position de Valls et son choix de voter au premier tour pour [Lire la suite]
Ça chauffe pour César ! Le préfet vient de le démissionner.

Ça chauffe pour César ! Le préfet vient de le démissionner.

      Bon, elle vient de tomber ! Quoi donc ? Ben la "hâche" administrative de monsieur le Préfet. La victime ? Jean Paul César, l'adjoint de Didier Mouly, maire de Narbo[Lire la suite]
Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Il y a 58 ans, naissait l’usine de Malvési: un maillon essentiel de la filière nucléaire française. 25% de l'uranium mondial passe en effet par Narbonne pour y être enrichi et vendu au[Lire la suite]