Contre-Regards

par Michel SANTO

Hamon ! Ô Toulouse, ville rose, qu’il est loin mon pays…


Comme ses prédécesseurs candidats à la présidentielle, Mitterrand, Jospin et Hollande, Benoît Hamon a tenu son dernier meeting mardi soir à Toulouse. Il paraît que c’est dans la « ville rose » qu’on « vient chercher l’ultime énergie »  –  c’est Benoît  qui l’affirme ! Ultime énergie qui l’on pourrait qualifier, si l’on en croit les sondages, du désespoir. Ou plutôt du dernier espoir : l’improbable, l’impensable : celui de figurer au deuxième tour de la présidentielle.

l’Unesco mettra-t-elle fin au « label » et à la légende des « châteaux cathares » ?

Château de Peyrepertuse (Aude) -Escapades en Pays Narbonnais.


Les maires des huit châteaux et forteresses de l’Aude et de l’Ariège (Montségur) ont célébré à Villegly leur inscription par le ministre de la Culture sur la « liste indicative française » à soumettre au « patrimoine mondial de l’Unesco ». Passons vite sur le hasard de calendrier de cette opportune décision ministérielle prise à quelques jours seulement de la fin de ce quinquennat – Monsieur Viola ne saurait s’en plaindre ! Ne nous attardons pas trop non plus sur  la quarantaine de dossiers ayant déjà reçu ce genre de missive ministérielle, et toujours en attente de ce prestigieux  label.

Gérard Schivardi ! De Mailhac à Matignon ?…

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : Hasta la victoria siempre !  
 

En référence au billet concernant la candidature de Gérard Schivardi aux législatives (ici)

 
 

Vous pouvez agrandir l’image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carrière, en rouge, en haut et à gauche.

 
 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

 

Monsieur Fillon était au Mondial du Vent, à Leucate !


C’est le Mondial du Vent ! À Leucate, dans l’Aude. Et il souffle.  Comme souvent, pour ne pas dire toujours. Il arrache les parasols l’été, et gonfle les voiles le reste de l’année. Le malheur des uns fait le bonheur des autres ! Des élus planchaient donc sur cet Éole jadis détesté. Emportés par un verbe inspiré, le vent devint ainsi une «filière économique.» Comme la nucléaire ou l’électronique ! Une révolution conceptuelle. Et un moteur du développement, tînt-on à préciser, devant un parterre d’amateurs de planches, chars à voiles et cerfs-volants… Tandis que ces paroles exagérément gonflées s’envolaient,  sur une crête voisine, des éoliennes de l’incontestable filière énergétique, elle, tournaient. Les mots et les noms aussi. Car un peu plus tard j’appris, que, de vent, cette filière ainsi précédemment baptisée, était depuis présentée comme celle de la « glisse ». Un faux-pas ? Plutôt la pente naturelle dans le microcosme politique local – pas que ! – où l’on fait sonner avec emphase les idées les plus simples. Pour l’anecdote, monsieur Fillon est passé en coup de vent à ce Mondial. Dans cette campagne des présidentielles passée vite de l’état liquide à l’état gazeux, certains pourraient y voir une allégorie d’un échec programmé. Mais le vent tourne ; il  est capricieux. Et brumeuses sont les prévisions sondagières… En politique aussi le « changement climatique » affecte notre perception des choses et des évènements…

Gérard Schivardi : de la présidentielle de 2007 aux législatives de 2017 ! Mais pour le compte de qui ?

Gérard Schivardi, en novembre 2011. (Maxppp)


À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle 2017, le maire de Mailhac, petite commune de 500 habitants, dans l’Aude, Gérard Schivardi, vient de déclarer sa candidature, pour les législatives, dans la deuxième circonscription de ce département. Il le fut aussi en 2012, dans ce même département, mais dans la première. Une habitude pour cet artisan maçon à la retraite, qui connut son heure de gloire nationale à la Présidentielle de 2007. Il était soutenu alors par le Parti des Travailleurs – Daniel Gluckstein, secrétaire national de ce parti trotskiste confidentiel, de tendance lambertiste, était son directeur de campagne.

Articles récents

Echos de la campagne des législatives sur la 2eme circo de l'Aude !

Echos de la campagne des législatives sur la 2eme circo de l'Aude !

Je prends connaissance à l'instant de la presse locale du jour qui fait état, notamment, de la décision prise par Michel Moynier, l'ancien maire de Narbonne adoubé par Hubert Mouly  et préside[Lire la suite]
Étrange calme avant la tempête du 18 juin !

Étrange calme avant la tempête du 18 juin !

Maxime Tandonnet écrit ceci dans un de ses derniers billets : "Ces derniers jours, la France d’en haut, médiatisée, visible, officielle, communie dans un indescriptible enthousiasme, et quasi unanim[Lire la suite]
Tapie doit rembourser 404 millions d'euros… La leçon de Lagarde !

Tapie doit rembourser 404 millions d'euros… La leçon de Lagarde !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : Tapie doit rembourser 404 millions d'euros ! Lagarde sera à ces côtés ???     Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessu[Lire la suite]