Contre-Regards

par Michel SANTO

Au Salon du Grand Narbonne on vendait des livres et signait du « papier », au Parc des Sports et de l’Amitié aussi…

Dimanche, il faisait chaud sous le chapiteau du traditionnel Salon du Livre. Sous l’égide du Grand Narbonne, il accueillait, comme lors des éditions précédentes, un public attentif à l’actualité littéraire. Tous les genres étaient représentés par de talentueux auteurs. Et comme l’an dernier, ce fut un beau succès. Ce même jour, le Comité des Oeuvres Sociales de la Mairie de Narbonne, lui, avait organisé, au Parc des Sports et de l’Amitié, en plein air, « son vide grenier ».

La leçon de Philippe Saurel à Didier Mouly, pour son projet de salle multimodale…

Salle multimodale Narbonne et Arena de Montpellier.

Salle multimodale Narbonne et Arena de Montpellier.


Coup de gueule de Philippe Saurel lors d’un conseil d’administration de Montpellier Events – la Société d’Économie Mixte qu’il préside et qui gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions de Montpellier, propriétés de la Région Occitanie, et celles du Corum et du Zénith, propriétés de la Métropole. La raison ? Un déficit chiffré à 2,2 millions d’euros ! Celui des équipements régionaux : 3,4 millions d’euros, étant financés, si on peut dire, par le bénéfice des équipements métropolitains.

Projet Areva-Malvésy : la mairie organise une réunion. Pour quelles véritables raisons ?


Je lis dans l’Indépendant de ce matin que la réunion extraordinaire, et publique, voulue par le maire de Narbonne, sur le projet de construction de l’unité de traitement des nitrates (TDN) d’Areva-Malvésy, le 6avril, à 18h30, dans la salle des Synodes du Palais des Archevêques, se tiendrait en présence des élus de la Ville de Narbonne, des représentants des associations RUBRESUS et ECCLA, et des responsables de l’entreprise Areva. J’avoue que, sur le coup, j’ai sursauté, tant la  participation annoncée du directeur de cette usine à cette réunion me paraît hautement improbable.

Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…


Il y a 58 ans, naissait l’usine de Malvési: un maillon essentiel de la filière nucléaire française. 25% de l’uranium mondial passe en effet par Narbonne pour y être enrichi et vendu aux grands producteurs d’électricité. Seules quatre usines dans le monde, dont celle de Malvési, font ce « métier ». C’est dire l’importance stratégique de cette unité de production, qui emploie 340 personnes (220 Areva et 120 sous traitants). Inutile de préciser qu’elle est aussi, évidemment, la seule entreprise industrielle, de cette taille, et de cette importance, dans le Narbonnais.

Articles récents

2eme circo de l'Aude, Marie-Hélène Fabre, candidate du Parti Socialiste, soumise à la question !

2eme circo de l'Aude, Marie-Hélène Fabre, candidate du Parti Socialiste, soumise à la question !

    J'ai adressé un petit (et léger) questionnaire – dans le style du questionnaire de Proust ! – aux candidats à l'élection législative des 11 et 18 juin sur la deuxième circons[Lire la suite]
Echos de la campagne des législatives sur la 2eme circo de l'Aude !

Echos de la campagne des législatives sur la 2eme circo de l'Aude !

Je prends connaissance à l'instant de la presse locale du jour qui fait état, notamment, de la décision prise par Michel Moynier, l'ancien maire de Narbonne adoubé par Hubert Mouly  et préside[Lire la suite]
Étrange calme avant la tempête du 18 juin !

Étrange calme avant la tempête du 18 juin !

Maxime Tandonnet écrit ceci dans un de ses derniers billets : "Ces derniers jours, la France d’en haut, médiatisée, visible, officielle, communie dans un indescriptible enthousiasme, et quasi unanim[Lire la suite]