Contre-Regards

par Michel SANTO

Occitanie : Non ! le Plan Littoral 21 de la Région n’est pas dans le sillage de la « Mission Racine »…

Gruissan. La Grande Motte


Il y a deux manières de faire de la communication institutionnelle. La première serait de faire connaître aux payeurs et aux bénéficiaires – les électeurs-contribuables que nous sommes ! – des actions ou des programmes engagés par une collectivité publique  leurs coûts réels ainsi que les résultats attendus ; la seconde, de leur présenter, aux mêmes, des « paquets » de projets aussi vagues dans leurs objectifs qu’imprécis dans leur chiffrage – exagérément gonflé !

Sportfolio, sans cap ni capitaine, tombe à l’eau…

   
 

Je viens de lire l’article consacré à feu « Sportfolio » dans l’Indépendant d’hier (ici : au format PDF). Des raisons expliquant ce fiasco, je retiens surtout la forte inimitié existant entre les deux membres co-fondateurs de la première édition, chacun défendant concurremment un projet différent, dans un contexte organisationnel, juridique et financier – c’est l’interprétation que j’en fais –  semble-t-il, instable – pour ne pas dire plus !

Le marché de la salle multimodale serait-il un marché fantôme ?

     

Inévitablement, le projet de salle multimodale, est revenu sur le « tapis » du dernier conseil municipal, principalement consacré aux orientations budgétaires pour 2017. La veille, mardi, je relevais (ici) la « légèreté » des quelques informations financières exposées dans ce document budgétaire le concernant. La démonstration sur le risque « commercial » et financier que ferait courir à la Ville et aux contribuables cet équipement, comme son impact négatif, au plan environnemental, n’étant donc plus à faire, il me semble aujourd’hui nécessaire de revenir sur le volet juridique du marché public en rapport avec ce projet, encore aujourd’hui beaucoup trop négligé dans le débat public.

Une obscure salle multimodale au cœur d’un ténébreux rapport d’orientation budgétaire!


Demain, conseil municipal avec à l’ordre du jour le rapport d’orientation budgétaire (D.O.B) pour l’année 2017. Un rapport un peu plus complet que le précédent examiné lors du dernier conseil, le 19 janvier –, et  dans lequel ne figuraient pas, opportunément, des informations financières cependant obligatoires. Un oubli évidemment intéressé qui, ajouté à celui de ne pas soumettre au vote de l’assemblée un « huis clos » sans motif sérieux, a motivé la décision du représentant de l’État de demander à Didier Mouly de convoquer à nouveau les élus municipaux.

Une enquête qui confirme le « risque périlleux » d’une salle multimodale à Narbonne !

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.


Excellent dossier dans la page « Région » du Midi Libre de ce dimanche, sur les salles de spectacles, multimodales ou pas, et autres centres de congrès de la région, déjà réalisés ou voie de l’être, comme ceux de Carcassonne, Perpignan et Narbonne, notamment. Un dossier signé Manuel Cudel, l’ancien responsable de l’agence narbonnaise du même quotidien.

Articles récents

Philippe Saurel, en "Roi modeste" de la Métropole, se voit déjà Ministre de l'Intérieur de la République !

Philippe Saurel, en "Roi modeste" de la Métropole, se voit déjà Ministre de l'Intérieur de la Républ

Hier, en début de soirée, au journal « régional » de FR3, courte séquence avec en vedette Philippe Saurel. Il prenait son « petit déjeuner » organisé par la lettre M, en compagnie de 150 chefs[Lire la suite]
Pourquoi je ne crois pas à une sélection « éthique » en mai 2017 !

Pourquoi je ne crois pas à une sélection « éthique » en mai 2017 !

À lire et écouter certains commentateurs, ce matin, je me demande si l’on vit dans le même monde. Ils semblent en effet découvrir que la violence et les affaires « pourrissent » la v[Lire la suite]
Ce que je retiens du débat d’hier est le «Je». "Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment !

Ce que je retiens du débat d’hier est le «Je». "Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment !

Ce que je retiens du débat d’hier est le « Je ». «Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment ! Les propositions démagogiques mises de côté, un président, sous la Ve République, n[Lire la suite]