Contre-Regards

par Michel SANTO

Carole Delga, à Montpellier, au meeting d’Hamon, fait le procès de Valls !


Carole Delga, dans le feu du meeting de Benoît Hamon, à Montpellier, a prononcé ses paroles : « Ne comptez pas sur moi pour trahir le parti et casser la maison. Soyons fidèle au vote de la primaire et à l’expression du vote du peuple de gauche. » Manuel Valls, qu’elle soutenait pourtant lors des primaires, et à qui elle doit beaucoup, a dû apprécier à sa juste valeur cette   petite trahison personnelle. Il est vrai que la majorité des socialistes de sa région est « hamoniste », et qu’à moins d’aller au casse-pipe elle pouvait difficilement faire l’impasse sur la dernière sortie de son ancien patron, – quand elle était secrétaire d’État dans son gouvernement.

Coup de gueule sur cette campagne marquée par un « obscur désir d’une Le Pen à l’Élysée » !


Que de haine dans cette campagne électorale ! J’avais prédit qu’elle serait d’une grande violence, mais j’étais loin d’imaginer un tel torrent quotidien d’attaques, de coups bas, de trahison, d’insultes ; de procès en tout genre : judiciaire, moral, en incompétence, diffamation ou mauvaises mœurs ; de concerts de casseroles, de féroces sifflets, de bousculades enragées ; de jets d’œufs, d’injures ; de rumeurs… par vagues sans cesse grossissantes sur les réseaux sociaux, chaînes d’informations, etc.

On n’élit pas un Président de la République sur un « Programme » !

Illustration : Ifrap (ici)

 
 

Je passe en revue le flux de l’actualité politique française sur mes comptes Facebook, Twitter et mes favoris de la presse nationale et régionale. Autant l’avouer tout de suite : je ne m’arrête sur aucun des « posts », articles et analyses qui y sont consacrés, ou rarement, selon qui les signe. Je zappe aussi les «grandes émissions politiques» , à la télé ou à la radio. Je n’ai pas lu le livre-programme de Fillon, ni les propositions pour la France et les Français de Marine Le Pen, celles de Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon, comme celles qui sont à venir des autres candidats de gauche, de droite  ou du centre.

Mes Contre-Regards sur Radio Grand Sud FM : Handicap et RCNM, salle multimodale et parc des Sports…

Capture d’écran 2015-03-01 à 14.18.42
 
Des pétionnaires Narbonnais reçus par le maire, Didier Mouly, pour exprimer leur opposition à l’implantation de la « Grande Salle » au Parc des sports et de l’amitié. A propos d’amitié, pour les handicapés qui veulent aller voir jouer le Racing dans ce même Parc des sports vient de surgir un nouveau handicap à Narbonne: la bureaucratie tatillonne.
Lire

Articles récents

La supplique de Didier Mouly aux candidats députés pour sa salle multimodale !…

La supplique de Didier Mouly aux candidats députés pour sa salle multimodale !…

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "la supplique de Didier Mouly aux candidats députés pour sa salle multimodale !…"     Vous pouvez agrandir l'image en cliquant[Lire la suite]
Luchini portraitise Macron !

Luchini portraitise Macron !

    Chaque fin de semaine, je passe en revue les blogs de mes "amis" – rares !  Chacun dans sa "spécialité" m'offre , sans le savoir, de quoi satisfaire ma curiosité intellectuel[Lire la suite]
Les élections législatives ! Un enjeu financier (aussi) lourd de conséquences pour les partis…

Les élections législatives ! Un enjeu financier (aussi) lourd de conséquences pour les partis…

En France, l'argent et la politique ne font pas bon ménage. Et pourtant les élections législatives (et sénatoriales), ou plutôt ses résultats, constituent la principale source du financement pub[Lire la suite]