Contre-Regards

par Michel SANTO

Ce dimanche, Sophie, tu étais notre reine…

IMG_0996

Comme dans de nombreuses familles, ce dimanche, nous avons  partagé la galette des Rois.  Une galette ronde et dorée, comme un soleil. C’est Charlène, ma grande petite fille, qui, en trichant un peu, a trouvé la fève et fut, malgré ce, consacrée reine. Elle est si belle! Comme l’était aussi Sophie, notre petite Sophie, partie ce premier jour de cette année rejoindre les « anges ». Mon Dieu qu’elle était douce et légère Sophie. Une mésange! Fragile et joyeuse, ses yeux d’enfants brillaient de tendresse, quand nous l’appelions: « ninette » !, ces jours d’été où nos familles se retrouvaient, à Gruissan. Sa silhouette, ses gestes et sa voix au timbre délicat nous habitent à présent qu’elle n’est plus, alors qu’elle était si vivante dans sa robe de mariée quand nous fîmes la fête, il y a un an et demi à peine. Sophie, nous l’aimions. Elle  était dans nos coeurs, ce dimanche de lumière où nous avons partagé la galette des Rois. Rayonnante comme jamais… Belle et fière. Une reine!

   

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (15)

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Cette lecture fait mal Michel ; ce ne sont que des mots mais je souhaiterais, en ce terrible instant, partager avec toi cette douleur indicible qui arrache une part de nous même quand un être aimé disparaît . Avec toute ma sympathie.
    Alphonse

    Reply

  • Nathalie MP

    |

    Cher Michel, Le départ de votre Sophie m’attriste énormément et je partage votre peine avec votre famille. Nathalie MP.

    Reply

  • Jean Pierre

    |

    Bonjour Michel.

    Bien triste rubrique ce matin…
    Le ciel est bien gris pour commencer 2016.
    Je vous souhaite a vous et vos proches, de trouver dans le souvenir de
    votre petite Sophie, la force de continuer à avancer.
    Je partage votre peine,
    Bien sincèrement
    Jean Pierre

    Reply

  • Didier

    |

    Bonjour Michel,
    Difficile de présenter ses vœux en de telles circonstances. Je ne sais pas qui était Sophie. Nos prières l’accompagnent sur son chemin vers les étoiles. Amitiés

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Merci Didier! Bonne année à toi et ceux qui te sont chers. Sophie était la fille d’amis très proches. Nous l’avons vu grandir, et aimé…

      Reply

  • Borderes Celine

    |

    Bonjour Michel Santo,
    Comme le dit Didier , difficile de présenter ses voeux dans ces moments là ! moi non plus je ne sais pas qui était cette petite mésange, mais je suis de tout coeur avec ses proches, en ces moments si douloureux…

    Reply

  • Danielle RANGONI

    |

    Meilleurs voeux malgré toutes les embuches que nous devons surmonter.
    Belle plume pour honorer cette personne et nous faire partager un moment de recueillement …
    Cordialement.

    Reply

  • Jacques Molénat

    |

    Quelle gravité soudain. Ton texte est poignant. Tu trouveras, j’en suis sûr, la force de surmonter l’épreuve.

    Reply

  • FRED

    |

    sincères condoléances Mr Santo

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Plan "Action Coeur de Ville " : Y'a plus personne à filmer !

Plan "Action Coeur de Ville " : Y'a plus personne à filmer !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Plan "Action Coeur de Ville " : À Narbonne, Malquier est prêt !"         Vous pouvez agrandir l'image en cliqua[Lire la suite]
Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

        À Narbonne, comme dans une trentaine de villes moyennes (dont Béziers, Carcassonne, Perpignan etc.), plus d’un quart des jeunes ne sont pas insérés (contre 14[Lire la suite]
Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Vialatte)

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Via

        "Il ne faut jamais mettre un homme, sans un entraîne­ment progressif, en face d’une situation qui l’oblige soudainement à réfléchir à plusieurs choses. Le san[Lire la suite]