Contre-Regards

par Michel SANTO

Chapeau! Borloo.

     

 333634-jean-louis-borloo-annonce-sa-non-candidature-a-la-presidentielle-2012-sur-tf1

 Curieux cet étonnement général après l’annonce de Borloo ne pas candidater à la prochaine présidentielle. Pour ma part, je n’y ai jamais cru. Pourquoi ? Difficile à dire. Quelque chose dans son regard et sa posture qui exprimait le contraire de ce qu’il affirmait avoir envie de faire.

Une image de traviole ! Comme si sa conscience résistait à son désir. Depuis, je pense à tous ses amis de la dernière heure qui doivent leur carrière politique à Sarkozy et qui pensaient le faire oublier en se rangeant, pour se masquer, derrière lui. Yade, Amara, Bockel, Jego et  tant d’autres. Nus ! Et surtout renvoyés, si je puis dire, à leurs origines. Les voit-on, en effet, rejoindre Bayrou ou Hollande ? Encore que je ne mettrai pas ma main au feu pour Rama et Fadela, qui attendrons sans doute le second tour pour se dévoiler ! Mais foin de tout cela. Ce qui me désole le plus dans cette circonstance, ce sont les commentaires de nos si peu respectables médias. En gros, tant la subtilité de leurs analyses est réduite à sa plus simple expression, Borloo est un lâche ou un vendu. Voire les deux à la fois. Eh bien moi, je pense le contraire… C’est en homme libre qu’il a posé cet acte mettant en cohérence ses convictions, ses désirs et ses capacités. Il n’était pas ce qu’on appelle un « homme d’Etat », et il savait qu’il ne le serait jamais. Humilité et sagesse pour une fois offertes au journal de TF1 par un homme politique de premier plan, chapeau !

 

 

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • phthoreux

    |

    Je partage tout à fait votre sentiment. Sans doute le choix de M. Borloo lui fut dicté par la dure réalité : il n’avait quasi aucune chance de prendre l’acendant sur F. Bayrou et H Morin qui
    semblent résolus à (re)proposer le « rassemblement » autour de leur providentielle personne. Mais il a eu le mérite, lui, de ne pas s’entêter ce qui est assez rare pour être salué.

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Je crois en effet que JL Borloo est un homme politique de conviction qui doté d’un certain pragmatisme ,qualité assez rare au royaume des ambitieux.
    Actuellement il parcours les Capitales Africaines car il a compris que la solution des problèmes c’est là bas qu’il faut les résoudre en priorité . Ce que nous constatons actuellement n’est qu’un petit avant gout de ce que peut nous réserver l’avenir.

    Reply

    • Santo Michel

      Santo Michel

      |

      Bonsoir Alphonse! Je viens justement de mettre en ligne une brève sur le denier point que vous évoquez

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

          Dans son blog, Bernard Lecomte écrit ceci : « En démocratie, le pouvoir vient du peuple. Pour tout dirigeant élu, la tentation est d’entretenir [Lire la suite]
Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

    Pour restaurer la confiance dans le fonctionnement de notre démocratie, le Parlement a adopté deux lois fondées sur des dispositions simples et exigeantes. Un ensemble qui avant,[Lire la suite]
Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

      les Facéties du célèbre Florentin , posées  sur mon bureau, dans lesquelles je plonge  de temps en temps ( chez Anatolia 1994 ). Une satire violente qui démasque l’hypo[Lire la suite]