Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la Grande Région LRMP. Régionales2015: la langue de bois de Camba a fourché…

3781615

Jean-Christophe Cambadélis, mercredi 26 août dans Le Canard Enchaîné. Cité par l’hebdomadaire, le patron des socialistes admet que le président du PRG est « quelqu’un qui commence à peser lourd, car les radicaux nous soutiennent au Parlement et sont nos seuls alliés aux régionales ». Jusqu’ici, rien de bien étonnant. Encore que! Placer ainsi, au premier tour, les autres « forces de gauche » dans l’opposition n’est pas très malin. Au second, le prix de la fusion, si elle se fait, risque d’être en conséquence plus élevé. Surtout en LRMP! Car c’est dans cette région que l’accord avec Monsieur Baylet et le PRG trouve sa véritable raison d’être politique. Explication de Monsieur Cambadélis, toujours  rapportée dans ce même « Canard »: « Baylet est désormais le patron non seulement de ‘La Dépêche’, mais aussi du ‘Midi Libre’. Or c’est dans cette région du Grand Sud-Ouest que va sans doute se jouer une partie de la présidentielle pour Hollande.« CQFD! Notons qu’il oublie au passage l’Indépendant. Une paille!  Ainsi, le projet, ou la proposition de loi, dite Alary, portant création d’une présidence déléguée de Région, annoncée par ce dernier comme la contrepartie nécessaire à sa relégation au quatrième rang des vices-présidences consécutivement à l’accord Baylet/ Cambadélis au plan national – dans l’hypothèse d’une victoire de la liste PS/PRG (…) – conduite par madame Carole Delga en LRMP, trouverait donc sa véritable source dans le soutien qu’apporterait un groupe de presse en situation de monopole absolu au futur candidat du PS à la prochaine présidentielle. Et pour commencer, logiquement, à sa candidate aux régionales de décembre. Je ne sais pas ce qu’en pensent les journalistes de ce grand groupe de presse qui, j’en suis certain, ne vont pas manquer de protester devant ce doute affreux de partialité créé dans l’esprit de leurs lecteurs par cet aveu solférinien, ni les responsables régionaux du PS, qui rétropédalent désespérément depuis des semaines pour expliquer, sans rire, la portée historique de la loi Alary, mais, ce que je sais, est que, pour une fois, leur premier secrétaire dit vrai… Sa langue de bois habituelle ayant manifestement fourché.

Photo: Jean-Christophe Cambadélis, député PS de Paris, lors d’une conférence de presse sur les élections européennes, le 3 mars 2014. ( MAXPPP.)

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Législatives 2017 ! Il existe bien une « intelligence collective » du corps électoral...

Législatives 2017 ! Il existe bien une « intelligence collective » du corps électoral...

Dimanche matin, aux Halles, autour d’un tonneau et devant un café, évaluant les chances des divers candidats aux législatives, cette remarque désabusée d’un de mes interlocuteurs à propos de l[Lire la suite]
Mes chroniques du 27 mai 2017 sur Radio Grand Sud FM…

Mes chroniques du 27 mai 2017 sur Radio Grand Sud FM…

Mes chroniques du 27 mai 2017 sur Radio Grand Sud FM (92.5) :   1) Le financement public des partis est une des raisons qui  explique le grand nombre de candidats à ces législative[Lire la suite]
Radio Grand Sud FM. Radio Barques avec Alain Perea... En Marche !

Radio Grand Sud FM. Radio Barques avec Alain Perea... En Marche !

      Écouter la troisième partie de Radio Barques ici  :[Lire la suite]