Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la la Grande Région LR/MP. Le L.R est la 2ème région de France métropolitaine qui désespère le plus les entrepeneurs.

Capture d'écran 2015-08-17 13.10.50

Voilà un exemple type de désinformation. On s’arrête au titre, et on en conclue que le L.R attire des investisseurs venues de l’extérieur de nos frontières administratives pour créer leur entreprise et des emplois. Or la lecture de l’article montre qu’il n’en est rien. Les résultats de l’étude référencée classe  les régions les plus actives en matière de création d’entreprises et n’indiquent en rien leur origine endogène ou exogène. Premier point!  Ce qu’il faut noter ensuite est que ce classement du L.R n’est pas une révélation. Loin de là! Comme pour la création d’emploi, notre région est en effet dans le peloton de tête depuis que les statistiques INSEE les traite et les publie. Et pour cause: la base étant faible, les taux de création , sont, en conséquence, élevés…

Capture d'écran 2015-08-17 13.07.14

Enfin et surtout, ce classement voile une réalité beaucoup moins valorisante, surtout pour nos élus. L’indicateur pertinent en la matière est le taux de survie des entreprises 5 ans après leur création; et le résultat pour notre région est tout simplement très, très mauvais: 48,8%. Plus d’une entreprise nouvellement crée sur deux disparaît durant la période de référence de l’INSEE. Seule la région Nord-Pas-de-Calais, en France métropolitaine, fait, si j’ose dire mieux: 47,2%

Capture d'écran 2015-08-17 13.05.51

En conclusion, au classement des entreprises nouvellement créées et toujours en activités au bout de cinq ans, le L.R est bon avant-dernier. De sorte que nous pourrions ainsi titrer ce billet: « Le Languedoc-Roussillon est la 2ème région, sur 21, métropolitaine qui désespère le plus les entrepeneurs »…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Yannick Bénézech

    |

    Bonjour Michel. En matière de statistique, il convient de prendre les chiffres avec circonspection. Si l’on s’en tient aux données de votre post : Ile de France, Rhône-Alpes, PACA,, LR et Nord-Pas-de-Calais sont les Régions qui attirent le plus les investisseurs (pour la période février 2014 à février 2015). Le classement du taux de survie donne (par ordre croissant, pour la France métropolitaine) : Nord Pas de Calais, LR, Haute-Normandie, Ile de France et Picardie ; mais on ne parle que de données de 2011. Il faudrait donc comparer le taux de survie des entreprises crées en 2010 pour avoir une analyse plus fine. Deux des « plus mauvaises » régions figurent dans celles qui comptent parmi les plus créatrices d’emplois. Au final, ces chiffres ne nous apprennent pas grand chose, si ce n’est qu’il y a un « turnover » important e termes de créations d’entreprises en Ile de France et LR. On peut le voir comme une fragilité du tissu économique ; on peut aussi le voir comme la preuve d’un certain dynamisme. Je note par ailleurs que l’Arc méditerranéen, dans son ensemble est le plus créateur d’emplois après l’Ile de France.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      J’aurais évidemment pu développer , mais mon intention était de montrer comment l’info et la com faisaient bon ménage dans ces domaines, notamment . Pour ce qui concerne le taux de survie, c’est à dire celle d’une même cohorte d’entreprises sur 5 ans, ce taux de 2011, est structurel. Quand vous regardez les séries antérieures , il est quasi constant. Et encore une fois , ce qui importe ce sont celles qui tiennent qui font et régénèrent le tissu régional. Pour la création d’emploi, je dis dans mon billet pourquoi il est plus important dans les plus pauvres en emplois et aux taux d’activités faibles. Et attention @Yannick , ces chiffres ne concerne pas des créations et des investissements extérieurs que la région attirerait, comme je le précise dans ce billet. La plupart de ces créations et disparitions concerne le secteur des entreprises de services à l’habitant. Un secteur directement lié à la démographie, à l’accroissement de la population de la région…

      Reply

  • Yannick Bénézech

    |

    J’avais bien compris le but de l’article ainsi que les nuances. Cependant, je pense que pour avoir une vision claire il fallait effectivement connaître les secteurs d’activités de ces entreprises ; une information que vous m’apportez (et que je ne n’avais pas). Plus que le nombre d’entreprises créés, c’est en effet le secteur d’activités et/ou la taille qui est marqueur de dynamisme. Merci donc pour vos précisions.

    Reply

  • VIALLE Jean Pierre

    |

    il serait intéressant de connaitre région par région, le montant moyen des aides de toute nature et cumulées accordées aux entreprises (Total des aides / nombre d’entreprises crées) Le régime des aides facilite à mon avis des créations d’entreprises structurellement fragiles dès le départ. Par expérience, il me semble aussi que beaucoup de dirigeants que j’ai connus ne disposaient pas des qualifications suffisantes en terme de gestion d’entreprise. Et pourtant les organismes de suivi sont nombreux…avant la création, mais beaucoup moins après la création….il y a là des réformes structurelles à entreprendre au plan régional et surtout il est nécessaire d’organiser ce suivi sans chevauchement (CCI et Chambres de Métiers par exemple)

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

A La Nautique, les windsurfeurs cherchent une planche de salut !

A La Nautique, les windsurfeurs cherchent une planche de salut !

      Un article somme toute bien amusant dans l’Indépendant de ce jour ! Hier matin, aux aurores, la police municipale évacuait une dizaine de camping-cars stationnés su[Lire la suite]
Alzonne ! Dans ce petit village de l'Aude, un "fait divers" bouleversant…

Alzonne ! Dans ce petit village de l'Aude, un "fait divers" bouleversant…

      Alzonne ! Dans ce petit, paisible et discret village du département de l’Aude, une mère de famille nombreuse (35 ans !) a été homicidé. Son conjoint, présumé innoce[Lire la suite]
Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Sylvain Tesson est écrivain et voyageur. De l’Himalaya aux steppes d’Asie centrale, de la Sibérie aux grands espaces mongols, il a parcouru le monde. Cet été, il nous embarque sur Fran[Lire la suite]