Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la région LRMP. Régionales 2015. Remarques sur un entretien accordé par Damien Alary à Laurent Dubois…

Damien Alary, président de la Région Languedoc-Roussillon

Damien Alary, président de la Région Languedoc-Roussillon

Dans « le blog des régionales 2015 » de Laurent Dubois ( FR3 Midi-Pyrénées), un entretien de ce dernier avec Damien Alary. Qu’en retenir? Sur la mise à la trappe du projet de loi défendu par Manuel Valls, et « exigé »  par lui, en contrepartie de la perte de sa deuxième place, au profit de madame Pinel (conséquence d’un accord national PS/PRG) d’une « présidence déléguée »: rien! Rien, sinon que la polémique qui s’en est suivie était « inutile et blessante ». Blessante, sans doute, mais inutile, certainement pas. La preuve, l’idée, politiquement absurde, a rejoint les archives du grand bêtisier politique. Et c’est tant mieux. Quant à sa reculade à la quatrième place, si, hier, elle était encore hors de question  ( « J’irai au bout du binôme que je forme avec Carole Delga. Je reste dans ce tandem. Je suis favorable à un accord avec le PRG. Mais il ne faut pas un accord à n’importe quel prix. Ce serait une faute politique grave et inacceptable pour le Languedoc-Roussillon. J’ai le soutien de tous les grands élus du Languedoc.), aujourd’hui, elle est admise, comme prévu ici même! Certes dans la douleur et le ressentiment, on peut le comprendre, et  même si, dans cet entretien, Damien Alary se pose toujours en numéro 2 de fait, en se plaçant sur le même plan que Carole Delga (Pour ce qui concerne la définition du projet régional et la conduite de la campagne électorale, en tout cas). Ce que monsieur  Baylet et madame Pinel vont certainement apprécier… Enfin, à la question piège de Laurent Dubois : « Vous êtes le président du Languedoc-Roussillon. Vous allez défendre des thèmes languedociens durant la campagne ? », la réponse de Damien Alary tombe, nette, précise: « Bien évidemment ! Le projet sera dévoilé en détail début novembre. Il a pour pivot l’emploi. Il est en cours de finalisation… » Comme si, dans la future grande région il s’agissait de  défendre des thèmes du Languedoc-Roussillon contre ou à côté de thèmes de Midi-Pyrénées. Surtout s’agissant de l’emploi, qui concerne évidemment toutes les régions et tous les français… Une politique de l’emploi dont les résultats sont, sur l’ensemble du territoire national, et son sud en particulier, malheureusement connus de tous…

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Sylvain Tesson est écrivain et voyageur. De l’Himalaya aux steppes d’Asie centrale, de la Sibérie aux grands espaces mongols, il a parcouru le monde. Cet été, il nous embarque sur Fran[Lire la suite]
Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

  Alain Perea, élu député, libère donc ses mandats de maire de Villedaigne et de Vice-Président du Grand Narbonne. Question ! quelle sera la proposition que présentera Jacques Bascou au [Lire la suite]
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

        Madame Delga ne rate pas une occasion, lors de ses déplacements en région, pour affirmer avec autorité que son "bureau, c'est le terrain" (1). Une expression [Lire la suite]