Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. À Port la Nautique, la SNN s’enlise et… patauge!

 

coulage-en-sable-mouvant-41884169


C’était dimanche, la SNN tenait son Assemblée Générale. La première depuis l’arrivée d’un nouvel équipage conduit par Robert Déjean. La main sur la barre, son capitaine et ses matelots voulaient illico  envoyer par le fond un chef et son « resto », ainsi que des passionnés de la « bonne chanson » française. Depuis, la bataille en sourdine continue… C’est ainsi que le Nautic’chant (1), qui vivait sa vie de petit centre culturel dans le quartier de la Nautique, pour le plus grand plaisir de ses adhérents, sympathisants et  spectateurs, vient de recevoir, par lettre avec A/R du 17 février, une sommaire mais virile sommation de quitter le lieu de ses musicales soirées… au mois d’avril 2016.

Une lettre signée par une dame, avocate de son état, agissant pour le compte de la Ville de Narbonne, dans laquelle elle fait référence à des « engagements clairs » de ladite association de se saborder ou de prendre le large au printemps. Ce qui, d’après ses responsables, s’avérerait tout simplement faux! Les amarres accrochées à une convention renouvelable en avril 2017, ces derniers entendent bien pousser la chansonnette et perpétuer le spectacle vivant au pays de Charles Trénet jusqu’à son terme, quitte à risquer une procédure d’expulsion. On imagine d’ici le ridicule d’un escadron de gendarmerie débarquant sur les quais de Port la Nautique pour en virer chansonniers et musiciens… Ah! les gorilles… Bref, plutôt que de débourder à l’amiable cette clochemerlienne situation, la SNN, ses dirigeants et la Ville, s’enlisent dans les sables mouvants d’une procédure aussi ténébreuse, dans ses objectifs, que profondément vaseuse, dans ses intentions. À propos de vase, justement, elle menace d’envahir le port, nous dit-on. Un dragage s’impose, mais on ne sait pas où trouver les sous et épandre les boues. Là aussi, on patauge!…


(1) Pour en savoir plus aller sur son sitewww.atoutboutdechant.com

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Etienne

    |

    Mais pourquoi le maire ne fait rien ? Il est du coté de ces guignols ? On habite une ville ou il ne passe déjà pas grand chose, alors pourquoi vouloir fermer un resto et une assoc culturelle qui crée un peu d’activité dans un endroit si joli ? Pouvez-vous nous en donner les raisons ? D’ailleurs ce resto est très bon parait-il.
    Désolé pour les mots, mais il faut bien appeler un chat un chat

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

A La Nautique, les windsurfeurs cherchent une planche de salut !

A La Nautique, les windsurfeurs cherchent une planche de salut !

      Un article somme toute bien amusant dans l’Indépendant de ce jour ! Hier matin, aux aurores, la police municipale évacuait une dizaine de camping-cars stationnés su[Lire la suite]
Alzonne ! Dans ce petit village de l'Aude, un "fait divers" bouleversant…

Alzonne ! Dans ce petit village de l'Aude, un "fait divers" bouleversant…

      Alzonne ! Dans ce petit, paisible et discret village du département de l’Aude, une mère de famille nombreuse (35 ans !) a été homicidé. Son conjoint, présumé innoce[Lire la suite]
Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Sylvain Tesson est écrivain et voyageur. De l’Himalaya aux steppes d’Asie centrale, de la Sibérie aux grands espaces mongols, il a parcouru le monde. Cet été, il nous embarque sur Fran[Lire la suite]