Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Départementales 2015: Schivardi/Bastié, un couple politiquement détonnant!

francine-schivardi_519285_516x332

Francine Schivardi, conseillère générale sortante sur le Ginestacois, dont l’époux est dans l’opposition au président socialiste du Grand Narbonne, Jacques Bascou, et Yves Bastié, maire de Sallèles, vice-président de ce dernier et membre de sa majorité, ont annoncé ce matin leur « mariage » pour les prochaines élections départementales. Ils seront opposés au candidat socialiste Christian Lapalut , vice-président du Grand Narbonne lui aussi. Une situation baroque à souhait déjà analysée dans un de mes billets du 6 décembre 2014 où j’annonçais cette paradoxale configuration politique.

yves-bastie_519280_516x332

Quel que soit le gagnant, ou aucun des deux, les retrouvailles au Grand Narbonne, dans le camp majoritaire, seront loin d’être fraternelles. Pour Lapalut, et donc pour Bascou, ce serait néanmoins plus simple: le maire de Ventenac abandonnerait en effet son mandat de vice-président à l’Agglo s’il était élu au Département. Encore qu’il faudra bien trouver, dans cette hypothèse, un élu communautaire pour le remplacer; et un élu qui fasse équipe avec le président du Grand Narbonne, qui ne dispose d’une majorité qu’à trois voix près…

Compliqué! Voir aussi les parties, et les couples, en présence sur le canton de Sigean. Baroque aussi la situation…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Ingrid

    |

    Lapalut -tête à claques, c’est le moins que l’on puisse écrire- n’a que ce qu’il mérite.

    De là à dire que Bastié est truffé de qualités, serait exagéré !

    Reply

  • MONTESQUIEU

    |

    Comment deux électrons libres qui ne roulent que pour l’indemnité peuvent prétendre au mandat de Conseiller Général.
    Francine Schivardi a un bilan nul en tant que conseillère sortante, en fait elle n’est jamais entré, chaque année elle n’a pas voté le budget du Conseil Général, sauf le dernier voté à l’unanimité (elle n’a pu faire autrement que le voter sinon elle aurait été la risée de tout le département) on peut penser qu’elle ne connait pas toutes les communes du canton car personne ne l’a vue, c’est un fantôme, à l’ exception des associations auxquelles elle distribue tee-shirt et sacs de sports.
    Pour ce qui concerne Yves Bastié, c’est un indépendant forcené qui a montré par le passé son horreur de l’intercommunalité, qui s’est fait virer de la Présidence du SIVU Les Passerelles car il exerçait une gestion tyrannique sur le personnel.
    Ses seuls engagements sont loufoques :
    • La vaccination des platanes contre l’avis des anciens scientifiques de l’INRA Montpellier
    • La réhabilitation de l’autorail Narbonne – Sallèles , alors que la SNCF a prévu de faire 300 millions d’économies
    Souhaitons que les électeurs agissent avec discernement et jettent aux orties cet attelage surprenant.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Il y a 58 ans, naissait l’usine de Malvési: un maillon essentiel de la filière nucléaire française. 25% de l'uranium mondial passe en effet par Narbonne pour y être enrichi et vendu au[Lire la suite]
Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Hier après-midi, la place de l’hôtel de ville de Narbonne était noire de monde. Celui de la viticulture languedocienne et audoise, principalement. Plus précisément celle représentée par le syndicat d[Lire la suite]
Hier, était commémoré le 146e anniversaire de la Commune de Narbonne…

Hier, était commémoré le 146e anniversaire de la Commune de Narbonne…

C'est dès le 20 mars 1871, à la nouvelle de l’insurrection parisienne – le 18 mars 1871 –, que le club de la Révolution tente d’engager Narbonne dans le mouvement et demande au conse[Lire la suite]