Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne et d’ailleurs: Des CCI et des Chambres de Métiers au conservatisme avancé …



IMG_0527.JPG

Décidément, les CCI et les Chambres de Métiers, ici plus qu’ailleurs , ont beaucoup de mal à modifier la carte régionale de leur réseau afin de l’adapter aux nouvelles réalités institutionnelles, d’en rationaliser l’organisation et de faire oeuvre commune dans la diminution des dépenses publiques, en général. Car, il ne faut pas l’oublier, ces organismes sont des établissements publics à caractère administratif dont les ressources sont constituées de taxes affectées (taxes additionnelles à la CFE et à la CVAE : environ 1,35 milliard d’euros ) et de subventions des collectivités, principalement les Régions . De cet immobilisme des élus consulaires, la décision du préfet de la Région Languedoc-Roussillon, de « dissoudre » la Chambre Régionale des Métiers, présidée par monsieur Sylvestre, par ailleurs Président de la Chambre des Métiers de l’Aude, en apporte la preuve. Cet acte d’autorité du représentant de l’État s’imposait en effet face au blocage organisé par les « collègues » de Monsieur Sylvestre, qui ne veulent pas entendre parler de réformes susceptibles d’entraîner la disparition de la leur ou le transfert de certains de leurs moyens au niveau régional. Pour les CCI , et pour les mêmes raisons,leur instance régionale aussi a du mal à se réunir pour présenter une nouvelle version d’un schéma regional, dont le projet serait de les fusionner au niveau départemental tout en renforçant le niveau régional par le transfert de fonctions supports ou/et d’interventions. Bref, pour le minimum de ce que l’on pourrait attendre d’organismes patronaux qui, au plan national, ne cessent de demander aux élus politiques de diminuer les charges de fonctionnement de notre mille-feuilles administratifs, auquel ils appartiennent, les efforts d’adaptation demandés semblent à leurs yeux impossible à réaliser. Chaque Président de Chambre entendant bien, avec son bureau, conserver sa casquette, ses agents et son pouvoir de représentation, en réalité aujourd’hui réduit à sa plus simple expression. Comme celui, par exemple,d’une CCI locale signant une convention avec une « sous-préfet », relative à un annuaire des zones d’activités, zones qui relèvent pourtant de la seule compétence des communautés d’agglomération, et que j’avais moi même mis en oeuvre au plan régional, sous une forme « numérisée » … dans les années 90 . Il y a quelque chose de pathétique à voir ainsi deux niveaux administratifs devenus obsolètes, s’épauler de la sorte pour tenter désespérément de « persévérer dans leur être » . J’observe aussi que la petite, au sens géographique du terme, classe politique locale, ne brille pas par son courage, elle qui manifeste son soutien à ces revendications d’élus consulaires, qui en disent long sur leur réel désir de dynamiser leur territoire, et d’innover… À l’échelle de ma modeste ville et de ma provisoire région administrative, se donnent ainsi à voir, en un résumé saisissant, certains conservatismes sociaux et politiques, toutes tendances confondues, à l’oeuvre au plan national. Il serait enfin temps de les dénoncer, ici même…

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :