Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Il y fait bon vivre, mais…

93807069_oNarbonne figure donc au 42e rang des 50 villes française où il fait bon vivre en France. C’est l’Express qui l’affirme. Bon! ce n’est pas terrible, mais avec  un modeste 6,5 sur 20 nous sommes toutefois placés devant Béziers et Nîmes. Ce qui n’est pas surprenant . Chez nos voisins héraultais, les petits commerces du centre-ville tirent leurs rideaux, tandis qu’à Nîmes, l’été il y fait trop chaud. Je plaisante à peine, tant le « bon-vivre » est plus affaire d’humeur, de sensibilité que de statistiques. Tenez, ce matin, l’esplanade des monuments aux morts était noire d’un monde recueilli et silencieux  qui, au signal donné par les autorités, s’est immédiatement vidée pour  joyeusement  remplir le parvis et l’intérieur des halles. Un extraordinaire raccourci historique, un quasi oxymore social! Et direction les tonneaux pour les officiels, les étals pour le plus grand nombre. Chez « Bébelle », le Président du Grand Narbonne et le premier adjoint de la Ville, entourés de leurs fidèles, étaient côte à côte et dos à dos, pile-poil pour l’heure de l’apéro. Vin blanc et assiette de charcuterie au programme! En  passant près d’eux, j’ai salué amicalement les uns, dit trois mots à l’oreille d’un autre, reçu la « bise » de Marie-Noëlle et les confidences de … dans une ambiance des plus chaude et décontractée. Jamais indicateur statistique ne pourra mesurer la qualité de ce genre de moment où, dans un laps de temps si court, se trouvaient condensés la mémoire et les morts d’une grande guerre et la vie dans ses aspects les plus triviaux au coeur des belles Halles de Narbonne. Le bon – ou bien – vivre est en effet affaire de circonstances plus que d’environnement social ou économique. Il est en outre inconstant, parce que d’humeur, qui elle est toujours vagabonde …  Jamais déjà là, il suffit de le vouloir voir, de le sentir, de l’habiter … de le construire. Ainsi ai-je encore le souvenir de matins froids dans un bistrot de Lille où le sentiment et la joie de vivre étaient plus forts que sur nos plages plombées de soleil, en plein mois d’août …

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Elle

    |

    sublimissime billet !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :  "Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !"       Lire aussi : l'étrange destin de l'Aspirateur en cliquant sur (ici) [Lire la suite]
Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

        J’écoute le troisième entretien accordé par Claude Lanzmann à Laure Adler (À voix nues), diffusé sur France le 28/12/2005. Tout à la fin il évoque sa découver[Lire la suite]
RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

      Que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla, dont la démission a été  acceptée et confirmée, par son Conseil d’Administration, le 24 avril . Ma[Lire la suite]
Ainsi, aussi, nous "parlent" les bleus…

Ainsi, aussi, nous "parlent" les bleus…

    Hier, sur le coup des 17 heures, la plage était déserte (presque : quelques grands-mères retraitées et leurs petits-enfants l’occupaient) et le sable encore très chaud ; le vent pl[Lire la suite]
L'Aude et la Narbonnaise championnes de France de la fraude au rosé !?

L'Aude et la Narbonnaise championnes de France de la fraude au rosé !?

          Les gros importateurs français de vins étrangers ont été contrôlés par les agents de la Répression des fraudes. Résultat : « Nous avons constaté des[Lire la suite]
Ces petits trains de centre-ville qui "cassent" l'image de leurs coeurs…

Ces petits trains de centre-ville qui "cassent" l'image de leurs coeurs…

J’ai toujours trouvé ridicules et grotesques ces petits trains pneumatiques se déplaçant mollement dans les coeurs de villes présentant quelques curiosités historiques ou architecturales. Ridicules p[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :