Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Le glas sonne-t-il pour le R.C.N.M?

imgres

Après sa défaite hier à Bourgoin, le RCNM occupe la dernière place de la Pro2. Celle d’où émane une forte odeur de sapin. La veille, Bertrand Malquier défendait en conseil municipal une « Mêlée Ouverte » (lien: ici)  par ses adversaires de l’opposition et monsieur Julès fortement contestée. Un cadeau de fin d’année à la face maléfique, comme si on sonnait le tocsin le soir d’une victoire. Ou un glas le jour de Noël! Dans cette ambiance lugubre, espérons tout de même un miracle. Grâce à Dieu, si j’osais, le temps s’y prête. Prions!

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Il faudrait raison garder ,depuis que le 15 est passé professionnel une ville comme Narbonne ,l’une des plus pauvres de France n’avait plus les moyens de figurer au Top 14 . Il est ridicule et même un tantinet vaniteux de vouloir rivaliser avec des villes comme Toulouse ou Montpellier . C’est une faute de gestion un véritable Tonneau des Danaïdes qui coute cher aux contribuables Narbonnais au profit de quelques uns . Avec nos moyens il serait sage d’accepter de figurer en fédérale et concentrer nos efforts sur l’emploi car c’est là l’urgence. Il est quand même étonnant, Michel d’après les articles de Presse que la seule préoccupation de nos élus soit à caractère ludique :sport, spectacles, musées, fêtes . Et l’emploi dans tout ça ???Et le monde de l’entreprise ,qui s’en préoccupe ??? Quand va-t-on avoir à la tête de notre ville des hommes imaginatifs et entreprenants?? C’est bien pour démontrer leurs compétences ,je l’espère, qu’ils ont postulé n’est-ce pas ???

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :