Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Païs Nostre et la Réforme territoriale.

201409281448-full

Hier avait lieu le colloque «l’Occitanie à l’heure de la réforme territoriale», organisé par  Païs Nostre, à Narbonne, en présence de nombreux élus du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées. Décevant, de l’avis même d’un des conférenciers du matin. Et, finalement, recouvrant leurs interventions fort intéressantes, un recyclage de vieilles thèses occitanistes enrobées d’une langue de bois politicienne, l’après midi. À l’exemple de cette sortie de Gérard Onesta, vice-président du conseil régional Midi-Pyrénées : «Il ne faut pas chercher midi à 14 heures De même qu’il est tout à fait logique que cette région s’appelle Languedoc, il est aussi légitime que cette nouvelle région compte deux assemblées, une à Toulouse et une autre à Montpellier, exactement comme à l’époque où Toulouse abritait le parlement du Languedoc et Montpellier l’intendant du Languedoc». Deux assemblées pour une seule région! La démagogie s’exprime aussi en occitan … Retenons seulement de Païs Nostre son accord pour une seule Région, et, accessoirement, rappelons leur, quand même, que notre  région c’est aussi le Roussillon, le grand oublié du jour, et qu’on y parle le catalan …

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Raynal

    |

    Moi, je suis pour un Razès libre, des Corbières indépendantes ainsi qu’un minervois autonome et aussi un référendum d’autodétermination pour la Malepère….Pour les Corbières il faudra prévoir les hautes et les basses, tout comme le Minervois d’ailleurs, tant il est avéré que l’industrialisation et le labeur des gens du Nord entretient et favorise la paresse congénitale de ceux du Sud….Bien sur il faudra que le politique et les structures suivent et donc prévoir un bi camérisme pour chacun de ces nouveaux états…Après tout ça, bien sur , on pourra continuer l’Europe….

    Reply

  • joel Raimondi

    |

    Je trouve votre article quelque peu superficiels tant les travaux de cette journée ont été riches et diversifiés, contribuant à l’intelligence collective … avec le matin, des intervenants motivés parlant de leurs connaissances et expertises (Rémy PECH (Historien) ; Georges Roques (Géographe) ; Jean-François Gleizes (Pdt Coopérative Arterris) ; Jean-Louis Escudier (Chercheur Directeur INRA Pech Rouge); Bernard Devic (Pdt Parc naturel Narbonnaise) … et des interventions du public…. L’apres midi , la parole fit donnée aux hommes politiques (pas de femme!) d’accord pour dire que cette réforme était tout sauf démocratique (aucune concertation n’a été engagée aupres des associations d’élus représentatives) mais qu’elle représentait une chance pour les 2 régions …Toutes les prises de paroles (élus présents et représentés, et « public ») soulignèrent les atouts de ce rapprochement et revendiquèrent l’impérieuse nécéssité de se mettre au travail dès à présent pour préparer cette grande région qui pourrait s’appeler Languedoc , clien d’œil historique . M.Onesta, vice président de la région Midi Pyrénées (ex Vice Président du Parlement Européen) présenta une vision encore plus innovante en proposant de regrouper les actuels conseils généraux en conseil des territoires incluant le regroupement des budgets ….Une sacrée force de frappe stratégique ….Il y aurait donc un conseil régional élu qui pourrait être basé a Toulouse et un conseil des territoires -les actuels conseils généraux) basé a Montpellier …
    http://ee-crmip.org/eelv/wp-content/uploads/2014/06/Limpossible-r%C3%A9forme-sommaire.pdf
    Effectivement la question de territoire particulier comme la Catalogne Nord – Cerdagne – Capcir a été évoquée, certain suggérant la tenue d’un référendum …Si l’Arc Latin a été évoqué , pas un mot sur l’Eurorégion Pyrénées Méditerranée , ni sur la Communauté de travail des Pyrénées …ni sur FERRMED …
    Tout n’a pas été dit mais l’ambiance était plutôt constructive et dépassant les clivages habituels des partis politiques … et c’est à noter.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Il l’est, en effet, superficiel ! Mais je précise bien que les expertises du matin étaient fort intéressantes et que l’accord de tous à la fusion l’était tout autant. L’essentiel donc! Ce que je regrette, c’est le surplomb « occitaniste » qui a ponctué ce colloque. Un surplomb aux accents et aux tonalités ( il fallait entendre monsieur Laval ) folklorico-historique – combien de fois ai-je entendu le mot « identité »! . Quant à l’intervention de monsieur Onesta et à sa proposition, il fait totalement l’impasse sur le fait que les départements sont visés dans cette réforme et condamnés à disparaitre au profit de conseils d’intercommunalités; il aurait plutôt du s’intéresser au devenir des deux CESR. Ne serait-il pas plus opportun d’en revoir la composition dans l’esprit de ce qu’imaginait de Gaulle quand il en proposait la réforme au plan national – rassembler des représentants des différents secteurs socio professionnels et des collectivités locales et EPCI infras ?

      Reply

  • Joel Raimondi

    |

    Les élus présents ont présenté la réforme des départements selon 3 formules totalement obscures … hormis le fait que l’Aude appartiendrait aux départements ruraux donc « pauvres » … En résumé, personne ne sait ce qu’il va advenir des départements et s’interrogent aussi sur l’avenir de cette réforme qui s’avère pourtant nécessaire… La dette de notre si beau pays ne vient elle pas de dépasser les 2000 milliards d’€ ? Il v bien falloir s’y colter …

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

      Voilà, c’est fait ! Le siège du Grand Narbonne (et les services) va quitter le centre ville pour s’installer à sa périphérie (au sein d’une zone d’activités – et commer[Lire la suite]
Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]