Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Petites « folies » autour de Sportfolio…

imgres

On se souvient peut-être que, pour des raisons tenant à de vagues considérations de salles indisponibles, d’une part, et au caractère affirmé des organisateurs de ne point changer leur programme, d’autre part, le festival de la photo de sport « Sportfolio » avait été scandaleusement annulé, selon l’opposition municipale, simplement reporté pour la nouvelle municipalité conduite par Didier Mouly, et, bien évidemment, pour les promoteurs de cette expo, sous d’autres cieux assurément exporté.

Mais voilà que nous apprenons en « Une » que tout serait miraculeusement rentré dans l’ordre, toutes les parties se confondant désormais dans une seule, belle et bienveillante volonté. Sur le papier et les photos de nos journaux!… Patrick François, qui n’oublie pas que son canton est menacé en mars prochain, claironne le soutien inconditionnel et financier du Département sur une « compétence » qui n’est pas la sienne; Nicolas Sainte-Cluque, en chef de l’opposition municipale, propose benoîtement de rallonger la subvention de la Ville de Narbonne, comme si cela naturellement et sans discussions se justifiait; les organisateurs, eux, font évidemment monter les enchères en présentant des « retombées économiques » modestement évaluées – pourquoi donc n’ont-ils pas arrondis? – à 600 000 euros pour la narbonnaise et les narbonnais; tandis que Didier Mouly, qui veut optimiser, selon son dire et ses écrits, son budget sans augmenter d’un sou les impôts, lui, en attendant d’être au clair, sur ces photos, fait des économies de bouts de chandelles en n’offrant plus, pour les fêtes de fin d’année, qu’une seule friandise à ses administrés âgés. Je n’ai évidemment rien à dire sur la qualité de cette initiative festivalière, sinon qu’elle mérite d’être reconduite, en effet. Mais, il me faut l’avouer, ces roulements de tambours et toute cette démagogie, ne font que m’agacer. Et très sérieusement! D’ailleurs, si j’osais… Le seul que je n’ai pas encore entendu sur ce sujet, l’aurais je zappé?, est le président du Grand Narbonne. Il a raison! Qu’il se taise, qu’il se taise pour raison garder!

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

La société du vide parée de lin blanc fonctionne au carburant de la haine et du ressentiment. Elle fait peur !

La société du vide parée de lin blanc fonctionne au carburant de la haine et du ressentiment. Elle f

                  Un insoumis traqueur de "fascistes planqués", filme un individu casqué tabassant un manifestant place de la Cont[Lire la suite]
Le Cabinet d'Art Particulier et "Les Grands Buffets Mécénat" exposent Patrick Chappert-Gaujal…

Le Cabinet d'Art Particulier et "Les Grands Buffets Mécénat" exposent Patrick Chappert-Gaujal…

        Louis Privat, le patron des « Grands Buffets » n’est jamais à court d’idées – il ne fait jamais rien comme personne ! Surtout quand il s’agit de promouvoir l’[Lire la suite]
Une intense lumière suffit à graver la vérité.

Une intense lumière suffit à graver la vérité.

              Dans le carnet de Marc Pautrel, chaque jour, trois phrases - parfois notes de travail, parfois journal intime -. (lien direct en[Lire la suite]
Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :  "Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !"       Lire aussi : l'étrange destin de l'Aspirateur en cliquant sur (ici) [Lire la suite]
Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

        J’écoute le troisième entretien accordé par Claude Lanzmann à Laure Adler (À voix nues), diffusé sur France le 28/12/2005. Tout à la fin il évoque sa découver[Lire la suite]
RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

      Que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla, dont la démission a été  acceptée et confirmée, par son Conseil d’Administration, le 24 avril . Ma[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :