Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Une caserne de gendarmerie haut de gamme cautionnée – financièrement – par le Grand Narbonne?…

ils-l-attendaient-depuis-2007-les-gendarmes-auront-leur_552684_516x343

Ce matin, le fou rire m’a pris à la lecture d’un article de l’Indépendant, au titre pourtant anodin: « les gendarmes auront leur caserne à Montplaisir fin 2016 ». En photo, Didier Mouly, le maire de Narbonne, qui offre le terrain pour cette caserne, et des logements de fonction – il peut, et est en droit de le faire, et Jacques Bascou, le président du Grand Narbonne, qui garantit l’emprunt contracté par la société Alogéa, alors qu’en droit il ne pouvait le faire. Une garantie de plus de 10 millions d’euros qui m’a mis de fort bonne humeur pour la journée. Des logements de « pandores » financés par une caution  au titre du logement social, qui est une compétence de l’Agglomération, fallait oser, tout de même… Comme si les gendarmes et leurs officiers appartenaient à la catégorie des attributaires de logements sociaux. Ce qu’ils ne sont pas, évidemment. Bref, et pour aller droit au but, cette garantie d’emprunt est fortement entachée d’illégalité;  le seul argument du caractère spécialisé dans le logement social de la société Alogéa, anciennement Aude-Habitat, maître d’oeuvre de cette construction, à Montplaisir, ne tenant pas, en effet, si je puis dire, la route … Mais bon, comme l’État n’a plus un sou en caisse, le préfet et ses services ont gardé leurs sifflets à la main; et ce dérapage jurico-administratif n’a pas été « verbalisé » par une demande de retrait de cette délibération du Grand Narbonne, ou son annulation par le tribunal administratif. On retiendra donc, finalement, que nos gendarmes seront logés dans une caserne haut de gamme, si j’en crois sa présentation, grâce à une caution du Grand Narbonne au titre de sa politique en faveur du logement social… Ubuesque! Madame Pinel, notre ministre,  elle qui vantait récemment, ici même, les bienfaits de la « mixité sociale » aurait sans doute goûté ce joli cas d’école…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Joel Raimondi

    |

    et pendant ce temps la ville enlevait en catimini le préfabriqué qui servait aux activités de l’association LARCHE oeuvrant sur le quartier Saint Jean Saint Pierre … On marche sur la tete en détournant des fonds publics payés par nos impots …

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Voyons Michel ,vous n’allez pas donner des leçons de droit à notre illustre Maire-Maître « tout de même ». Je partage ce fou-rire en espérant que ma rate ne va pas éclater .

    Reply

  • wilmoth

    |

    Non les gendarmes ne sont normalement pas attributaires de logements sociaux…normalement, car pas mal d’attributaires du narbonnais ne devraient pas y être, pas plus que des gendarmes (qui d’ailleurs sont pour certains en HLM au quartier horte neuve), tout comme les militaires travaillant à la base « des antennes »…

    Reply

  • fred11

    |

    Bonjour Mr Santo. Je souhaiterais bien connaitre l’opinion des commerçants d’Anatole France sur ce déménagement massif de clientèle. Je ne sais plus trop le nombre de gendarmes affectés mais derrière chacun il y a une famille, qui vie, consomme, etc..

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Pourquoi je ne crois pas à une sélection « éthique » en mai 2017 !

Pourquoi je ne crois pas à une sélection « éthique » en mai 2017 !

À lire et écouter certains commentateurs, ce matin, je me demande si l’on vit dans le même monde. Ils semblent en effet découvrir que la violence et les affaires « pourrissent » la v[Lire la suite]
Ce que je retiens du débat d’hier est le «Je». "Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment !

Ce que je retiens du débat d’hier est le «Je». "Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment !

Ce que je retiens du débat d’hier est le « Je ». «Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment ! Les propositions démagogiques mises de côté, un président, sous la Ve République, ne [Lire la suite]
La Société Nautique Narbonnaise et le Pavillon de la Nautique : fin d'un absurde conflit !

La Société Nautique Narbonnaise et le Pavillon de la Nautique : fin d'un absurde conflit !

La Pavillon de la Nautique n’aura finalement pas été coulé par l’équipage aux commandes de la S.N.N, conduit par Robert Dejean. C’était pourtant l’objectif visé, on s’en souvient peut-être[Lire la suite]