Contre-Regards

par Michel SANTO

Cinq cent millions de chinois et moi et moi…

Le dalaï-lama se trouve depuis lundi en France pour une visite de douze jours présentée comme d’ordre «spirituel» à l’occasion de laquelle il multiplie les rencontres d’un ordre, lui, parfaitement politique. Faux cul en diable, il distrait nos médias et attire nos politiciens, comme la crécelle le moine et la démagogie Ségolène : «Dès la semaine prochaine je vais demander un visa pour me rendre au Tibet, je crois que les choses pourront ainsi bouger». Et la face du toit du monde ainsi changer.Cocorico!!!

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

          Dans son blog, Bernard Lecomte écrit ceci : « En démocratie, le pouvoir vient du peuple. Pour tout dirigeant élu, la tentation est d’entretenir [Lire la suite]
Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

    Pour restaurer la confiance dans le fonctionnement de notre démocratie, le Parlement a adopté deux lois fondées sur des dispositions simples et exigeantes. Un ensemble qui avant,[Lire la suite]
Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

      les Facéties du célèbre Florentin , posées  sur mon bureau, dans lesquelles je plonge  de temps en temps ( chez Anatolia 1994 ). Une satire violente qui démasque l’hypo[Lire la suite]