Contre-Regards

par Michel SANTO

Compteurs Linky : le maire de Perpignan disjoncte!

Linky_ANOMALIE_ERDF_A_DISJONCTE_2011_Dt


Mercredi, en réunion publique, sous la pression, le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, se lâche: « L’Allemagne a peut-être refusé l’installation des compteurs Linky, mais à côté de ça, ils envoyaient des gens à la chambre à gaz. Les Allemands sont excessifs en tout ! » Et vendredi, faussement contrit, s’enfonce: « J’assume cette maladresse et je veux surtout m’excuser auprès des personnes qui auraient pu être choquées par mon parler excessif ». Un parler excessif, une maladresse! Ou bien plutôt ce bon vieux « retour du refoulé ». Et que dire de ce conditionnel passé: « auraient pu être choquées », qui induit l’idée que d’autres personnes n’auraient pas dû l’être, choquées… Une façon bien hypocrite, et stupide, de neutraliser sa propre responsabilité… « Un homme, ça s’empêche », disait Camus. À l’inverse, Jean-Marc Pujol,  comme nombre de nos politiques, s’épanche trop, trop vite, et se … grille!

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

      Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie". Busnel y recevait, entre autres, Asli Erdogan (1), icône de la résistance au régime Turc de son homonyme. Cette f[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

    Hier soir (enfin !), réunion publique, au Palais du Travail, à l’occasion de laquelle  Didier Mouly nous (nous car j’y étais) a présenté son projet de salle multimodale. La salle[Lire la suite]
Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

    Gros titre (et en "gras") dans "Le Point" (version numérique) : "ONPC" : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot. Ah, ah ! Mais de quoi s'agit-il donc pour que cet honorab[Lire la suite]