Contre-Regards

par Michel SANTO

Corneculs!

  imgres

Il y a peu de temps, on vantait, dans la très subtile presse narbonnaise, «  la prudence de sioux » de l’ex-président socialiste du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon. Cela devait être écrit dans une région où les intellectuels de service éprouvent une sorte d’étrange fascination pour les « grandes gueules », ce mélange de profonde vulgarité et de souverain mépris à l’égard de « l’autre », du différent, de l’étranger, du concurrent ou du voisin. Quel qu’en soit la « figure » : l’espagnol, le pied-noir, l’arabe, l’anglais … ou l’Etat, Bruxelles, les U.S.A… et pourquoi pas le tout réunit !

Nos problèmes, nos difficultés, nos insuffisances, c’est chez eux qu’il faut en chercher les raisons. Que nous en soyons, des autres, grandement dépendants,  fait perdre la tête à nos «  élites ». Agressives et violentes, elles passent leurs temps à humilier ceux qui, n’étant pas dupes, ne se laissent pas embrigader par ce qui ressemble à une forme de racolage dont le voile d’érudition, pour certains d’entre eux, cache mal la perversité des sentiments.

Hier, par exemple, à Carcassonne, G. Frêche, avec un temps de retard sur Carnaval, s’en est ainsi pris aux socialistes toulousains « les plus nuls de France », au préfet, qui ne se montre pas assez à ses côtés, aux universitaires de la région , « des corneculs » selon lui… A propos de corneculs, qui sent bon le fin gourmet amateur de pataphysique,si on se perd en conjectures quant à l’origine de ce juron, il semblerait cependant qu’il soit  dérivé de Jarry ! « Hourra ! Cornes au cul ! Vive le Père Ubu ! » Rien d’étonnant donc à ce que « un vent/un zef de cornecul » sorte de la bouche de ce roi là…

Illustration: le nombril d’Ubu.

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

      les Facéties du célèbre Florentin , posées  sur mon bureau, dans lesquelles je plonge  de temps en temps ( chez Anatolia 1994 ). Une satire violente qui démasque l’hypo[Lire la suite]
Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

    Une « baleine rieuse » s’ébat depuis quelques jours dans le flux de mes rares billets estivaux et s'échauffe, car je ne dirai rien des graves menaces que ferait peser l'usine[Lire la suite]
Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Tous les soirs d'été (ou presque), c'est apéritif (pas toujours) au Café de la Paix. Toujours à la même place, à sa terrasse (en réalité un trottoir) le dos au mur, qui offre une "vue" à 180[Lire la suite]