Contre-Regards

par Michel SANTO

Coupe du Monde: Les Blacks, hier, ou le rugby comme une école de philosophie appliquée…

All-Blacks-XV-de-France

Intensité, vélocité, habileté. Des avants adroits comme des trois quarts, des trois-quarts puissants comme des avants. Puissance et adresse réunies en chacun des joueurs. Et une même intention collective: produire du jeu. Faire vivre le ballon. Toujours… Passes après contact, soutiens, relances. De beaux gestes, de merveilleux mouvements. Comme une marée noire, sans cesse recommencée… Un seul corps, une seule volonté, une seule intelligence. L’Un et le multiple… C’était bien, c’était bon , c’était beau. Les Blacks, hier soir, ont déployé un rugby d’école… philosophique. Ils ont frôlé l’Idée que l’on peut s’en faire. Le noir brille encore aujourd’hui dans le ciel d’Ovalie.

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (13)

  • Alphonse Martinez

    |

    Le Rugby tel qu’on l’aime et que l’on peut espérer chez nous . Beau spectacle que nous avons pu apprécier depuis Benidorm. Ils sont bons ces Blacks !

    Reply

  • Eric Mellet

    |

    Fort bien exprimé, les blacks hier ont produit le jeu complet ou total tel qu’on aimerait le voir pratiqué par nos chers bleus.
    Une chose peut être qui est passé inaperçu hier soir c’est l’humilité exprime par l’ensemble des blacks de cette écrasante victoire.
    Même sur le banc où certains avaient du mal à contenir la satisfaction du devoir accompli et du travail bien fait, dès que la caméra les fixaient, avaient la grandeur et le respect de se contenir face à un adversaire acculé.
    C’est aussi cela le rugby, seigneur dans le jeu et seigneur dans le respect des combattants.

    Reply

  • Marc Soriano

    |

    Dans ce sport comme dans d’autres domaines, nous avons toujours en France une longueur de…..retard. Il fut un temps où il fallait des ‘ gros’ dans toutes les lignes et on a laissé tomber le french flair. Nous avons ensuite créé le geste robotisé pour toujours imiter les meilleurs, mais nous étions toujours en retard sur eux. L’Australie et la Nouvelle Zélande nous offrent maintenant un fantastique rugby total ou Avants et arrières sont de mêmes artistes manieurs de ballons qui jouent avec justesse et rapidité dans les espaces. En foot, l’AJAX d’Amsterdam en faisait de même dans les années 70.
    Il est grand temps de nous pencher sur la formation des jeunes joueurs sous tous ses aspects et de les faire enfin jouer dans nos clubs d’élite ou le quota d’étrangers est trop important.

    Reply

  • Christian Vignozzi

    |

    Manque de rapidité de combativité de puissance et pas de fond de jeu. Pertes de ballons en touche dans les rocks et à la réception des engagements, que pouvaient ils faire ? 3 mois de stage pour rien. La France est devenue une petite équipe. Tout est à refaire. Bon courage Mr Noves !

    Reply

  • Elle

    |

    Très joli billet ! Mais H.S, j’ignore si Marie Aussilloux rencontre le même problème, mais depuis quelques jours (4 ou5) quand on clique sur un article pour lire la suite le message apparait : voulez vous ouvrir ou enregistrer « l’article » à partir de contre – regards ? Ce soir ça fonctionne mais ce matin encore impossible d’arriver directement sur la suite des billets. Encore un mystère à résoudre !!

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Elle, voulez-vous bien essayer ce matin ou en début d’après midi afin de vérifier si tout est bien rentré dans l’ordre? Merci…

      Reply

  • Pelissier

    |

    La bonne attitude est de se poser sereinement la question non pas de la fessée de samedi soir, mais de notre décrochage du haut niveau international depuis quatre ans …
    Une branlée ça peut toujours arriver aux pires équipes comme aux meilleures … mais le déficit de jeu récurrent auquel on assiste depuis longtemps, cet ennui qui nous accable des qu’on voit jouer l’Equipe de France ainsi que certaines équipes du top 14 ( petits tas après petits tas jusqu’à ce qu’on perde la balle ou qu’on la rende à l’adversaire au pied … C’est d’une pauvreté sans nom ) … Pourquoi les blacks et les wallabies jouent mieux ? Ils peuvent travailler en équipe pour leur fédération tout au long de l’année … La différence de classe est là entre le nord et le sud.
    Et au nord, nous sommes nous français, particulièrement médiocres depuis que nous nous astreignons a plus de 40 matches de club (top 14 ou coupe d’Europe). Ce qui ne laisse quasiment plus rien pour l’EDF. Les irlandais, les écossais ou les gallois tournent à 20 ou 24 matches, les anglais à 30. Ne cherchons pas d’autres explications. L’EDF produit donc un jeu très pauvre parce qu’elle n’a pas le temps de travailler les combinaisons, la balle a l’aile, le french flair comme disaient nos adversaires ( et qui est plutôt le beau jeu. )

    Reply

  • Elle

    |

    Tout va normalement à 12h15 : les billets s’ouvrent tout seuls comme des grands. Bonne journée !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Ça chauffe pour César ! Le préfet vient de le démissionner.

Ça chauffe pour César ! Le préfet vient de le démissionner.

      Bon, elle vient de tomber ! Quoi donc ? Ben la "hâche" administrative de monsieur le Préfet. La victime ? Jean Paul César, l'adjoint de Didier Mouly, maire de Narbo[Lire la suite]
Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Il y a 58 ans, naissait l’usine de Malvési: un maillon essentiel de la filière nucléaire française. 25% de l'uranium mondial passe en effet par Narbonne pour y être enrichi et vendu au[Lire la suite]
Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Hier après-midi, la place de l’hôtel de ville de Narbonne était noire de monde. Celui de la viticulture languedocienne et audoise, principalement. Plus précisément celle représentée par le syndicat d[Lire la suite]