Contre-Regards

par Michel SANTO

Courez lire Flaubert!

   images

Hier, Gustave Flaubert était à l’honneur de la page d’accueil du moteur de recherche Google avec un Doodle en image intitulé «90ème anniversaire de Gustave Flaubert». 

Né à Rouen le 12 décembre 1821, il est mort à Canteleu, au hameau de Croisset, le 8 mai 1880. La presse française, elle, est restée muette ; à ma connaissance en tout cas. Rien d’étonnant ! L’homme n’est pas « d’esprit moderne ». Il suffit, pour s’en convaincre de lire sa correspondance. Ce que fais : tous les matins, ou presque ; pour me remettre les idées en place ; juste après un bon café noir : serré !

Mes lectures : Aujourd’hui, 9 heures !

 «  Voilà deux siècles que la France marche suffisamment dans cette voie de négation ascendante. On a de plus en plus éliminé des lettres la nature, la franchise, le caprice, la personnalité, et même l’érudition, comme étant grossière, immorale, bizarre, pédantesque.   Et dans les mœurs, on a pourchassé, honni et presque anéanti la gaillardise et l’aménité, les grandes manières et les genres de vie libres, lesquelles sont les fécondes. On s’est guindé vers la décence ! Pour cacher ses écrouelles, on a haussé sa cravate. L’idéal jacobin et l’idéal Marmontellien peuvent se donner la main. Notre délicieuse époque est encore encombrée par cette double poussière. Robespierre et M de La Harpe nous régentent du fond de leur tombe. Mais je crois qu’il y a quelque chose au-dessus de tout cela, à savoir : l’acceptation ironique de l’existence et sa refonte plastique et complète par l’art. »

Correspondance, 4e série. 1854-1861 (French Edition. Amazon.fr) (Gustave Flaubert). Surlignement Emplacement. 199-206, sur ma Kindle.

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]
Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environnants…

Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environna

        Signé le 6 juillet 2017 le Pacte État-métropoles marque un tournant dans la réforme territoriale en reconnaissant aux métropoles un rôle de moteurs de croissa[Lire la suite]