Contre-Regards

par Michel SANTO

De quoi la dernière sortie d’Hussein Bourgi, premier fédéral PS du 34, est-elle le symptôme?

bourgi-hussein


Hussein Bourgi ¹ n’est pas n’importe qui dans notre Région LRMP. Premier secrétaire de la fédération socialiste de l’Hérault, membre du bureau national, il est aussi conseiller régional et, accessoirement, assistant parlementaire de la députée PS Fanny Dombre-Coste .

C’est dire que ses prises de position, même quand il s’exprime à titre personnel sur les réseaux sociaux,  comptent, et méritent d’être commentées pour ce qu’elles sont, à savoir l’expression d’un point de vue politique. Et sa dernière sortie après l’horrible assassinat par un terroriste se réclamant de l’État Islamique du Levant, assassinat revendiqué par le même E.I.L, d’un prêtre dans son église de Saint Étienne du Rouvray, plus que d’autres.

En effet, la première surprise passée – j’ai d’abord cru à un piratage de son compte – force m’a été d’admettre que je me trouvais là en présence d’un texte authentique, exposé sur son « mur » Facebook et dans lequel on peut lire ce genre de propositions ² « dont l’exécutif ferait bien de s’inspirer », à son dire: « Réunion extra ordinaire du Parlement et vote d’une loi martiale. Ouverture d’un centre de rétention par région administrative et détention sous huitaine de tous les individus fichés « S ». Rétablissement de la « double peine » et expulsion systématique de tout étranger ayant commis un crime ou un délit sur le territoire national… Traduire en actes les dispositions exceptionnelles (réforme du code pénal, création de tribunaux spéciaux, réforme de la politique pénitentiaire, constructions de centres de rétention et de prisons) ».

Un texte qui, outre son caractère politiquement dangereux: la course aux moyens de police sans cesse accrus est sans autre limite que celle d’une « dictature de fait » – me semble, aujourd’hui,  inutile: l’arsenal technique et juridique disponible, à quelques ajustements près, devrait suffire dans la « guerre » menée contre le terrorisme islamisme, sur notre sol. Mais à une condition toutefois: que la volonté politique de tous les acteurs soit au niveau des exigences du moment et  que l’on ne se trompe pas quant au « terrain » sur lequel le combat doit être prioritairement mené: celui des idées.

Ce qui suppose que soit clairement désigné « l’ennemi » commun à tous les français, de toutes confessions, religieuses ou partisanes, si je puis-dire: l’islamo-fascisme, ses alliés politiques, religieux et leurs « idiots utiles ». Et ce alors que dans certains milieux de la gauche en général on est plutôt encore majoritairement dans le déni (Pas d’amalgame etc…) et/ou l’explication exclusivement sociale (moins de chômeurs = moins de terroristes).

Bref, une fois invoquée la perte de sang froid de Monsieur Bourgi dans une situation où tout responsable politique devrait au contraire en faire preuve, ce que je ne crois pas, cette inopportune « contribution », si j’en juge par ses nombreux soutiens, me semble plutôt symptomatique d’un « état de panique » général avivé par l’approche des Présidentielles et, à tout le moins d’une perte de repères idéologiques et politiques au sein d’un PS en mal de refondation doctrinale.


¹ Une bio « classique »: cliquer sur (ici) 

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Aimé COUQUET

    |

    Hussein Bourgi était-il en service commandé quand il a écrit ou était-il en service commandé pour tester l’opinion. Toutefois, on peut comparer ses propositions avec celles de Robert Ménard, Maire de Béziers qui on parues sur sa page Facebook de la ville de Béziers :
    Il propose 11 axes de combat :
    1 – Internement immédiat de tous les islamistes fléchés S.
    2 – Suppression de la double nationalité hormis les ressortissants de l’UE.
    3 – Fin de l’accueil de tous les migrants à l’exception des véritables réfugiés politiques.
    4 – Réforme du code de la nationalité : rétablissement du droit du sang et limitation des naturalisations au cas d’assimilation.
    5 – Rétablissement des peines planchers et expulsion systématique des condamnés étrangers à l’issue de leur peine de prison et conclusions d’accord bilatéraux pour que ces étrangers purgent leur peine de prison dans leur pays.
    6 – Déchéance de la nationalité pour tous les ressortissants français qui se rendent au Moyen Orient pour combattre au côté de l’EI, pour tous les terroristes ainsi que pour tous les auteurs d’apologie du terrorisme.
    7 – Suspension de l’espace Schengen.
    8 – Installation d’un poste de gendarmerie permanent, couplé à des moyens juridiques spécifiques et conséquents dans une première série de 100 zones de « non-France » jusqu’à complet rétablissement de la présence républicaine et Française.
    9 – Création d’une garde nationale composée de volontaires sélectionnés, âgés de 25 à 50 ans, sans double nationalité, et constituée sur une base départementale, pour un effectif total de 100.000 hommes.
    10 – Nouvelle règlementation sur la légitime défense pour les forces de l’ordre.
    11 – Dénonciation de l’adhésion de la France aux articles de la convention européenne des droits de l’homme qui privent la police et la justice française de moyens de mener à bien leurs missions.
    Malgré ça, Robert risque d’être débordé sur sa gauche !!!

    Reply

  • Le Maître G.

    |

    Mais c’est du relent d’extrême droite tout ça, oh La la le socialo y va se faire mater!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Hier après-midi, la place de l’hôtel de ville de Narbonne était noire de monde. Celui de la viticulture languedocienne et audoise, principalement. Plus précisément celle représentée par le syndicat d[Lire la suite]
Hier, était commémoré le 146e anniversaire de la Commune de Narbonne…

Hier, était commémoré le 146e anniversaire de la Commune de Narbonne…

C'est dès le 20 mars 1871, à la nouvelle de l’insurrection parisienne – le 18 mars 1871 –, que le club de la Révolution tente d’engager Narbonne dans le mouvement et demande au conse[Lire la suite]
Philippe Saurel "En Marche" vers le Ministère de l'Intérieur ! C'est tout ?

Philippe Saurel "En Marche" vers le Ministère de l'Intérieur ! C'est tout ?

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : Philippe Saurel "En Marche" vers le Ministère de l'Intérieur ! C'est tout ?       Vous pouvez agrandir l'image en cliqua[Lire la suite]