Contre-Regards

par Michel SANTO

Devines qui téléphone ce soir…

Jusqu’ici je me portais assez bien. En surpoids, certes. Mais point trop puisque l’ayant toujours été. Avec un peu d’arthrose et de cholestérol aussi. Et de diabète, comme tout le monde. Bref, mal en point mais normal! Et puis voilà qu’hier, alors que mon cerveau me commandait de décrocher le téléphone, pas moyen de me lever. Cloué dans mon fauteuil. Les jambes plombées. Comme Fortis et Deixa. Imaginez mon angoisse! De très courte durée cependant, le médecin du SAMU m’ayant très vite rassuré. Rien à voir avec mon surpoids, mon arthrose, mon cholestérol et mon diabète. Le coup de fil, qu’il me dit! Il est vrai que si mon fils ne m’avait pas appelé de New York,où il réside, jamais je n’aurais tenté ce brusque et coûteux effort à l’origine de ma paralysie. Faut dire que ce soir là, j’attendais l’appel de mon banquier…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

    Une « baleine rieuse » s’ébat depuis quelques jours dans le flux de mes rares billets estivaux et s'échauffe, car je ne dirai rien des graves menaces que ferait peser l'usine[Lire la suite]
Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Tous les soirs d'été (ou presque), c'est apéritif (pas toujours) au Café de la Paix. Toujours à la même place, à sa terrasse (en réalité un trottoir) le dos au mur, qui offre une "vue" à 180[Lire la suite]
Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

      Il y a des coïncidences de calendriers particulièrement funestes. Tenez ! dans ma petite ville de Narbonne, par exemple. Tout entière mobilisée pour faire d’août un moi[Lire la suite]