Contre-Regards

par Michel SANTO

Dimanche prochain, il fera chaud dans les quartiers Nord de Marseille !

 

 

 

images-copie-19.jpeg

 

Je ne reviendrai pas sur l’élection du candidat du Fn au conseil général du Var où il représentera désormais le canton de Brignoles. L’affaire était dans le sac, et je crois avoir déjà tout dit ou presque des raisons du succès de ce parti – succès qui en annonce d’autres ! C’est de la défaite de Carlotti aux primaires du PS à Marseille dont je voudrais ici dire quelques mots. Voilà  en effet une dame qui fut nommée ministre pour la seule raison de la bien placer sur l’orbite municipale marseillaise afin de lui permettre de gagner la mairie de la capitale phocéenne et qui , pendant ces primaires, a reçu le soutien visible de ses collègues du gouvernement pour , au final , se retrouver défaite et humiliée au soir du premier tour, vaincue par une sénatrice présentée jusqu’à dimanche soir comme une icône de la diversité et un exemple de la modernité du PS. Un exemple, vous l’aurez noté aussi, dont on ne parle plus depuis son arrivée en tête de cette primaire. Mieux, et Carlotti la première ( pour une fois ! ), cette Samia qui allait jusqu’à proposer l’intervention de l’armée dans les quartiers Nord de sa ville, comme à Beyrouth , fait l’objet  depuis d’une chasse sans pitié au motif qu’elle aurait bénéficié des soutiens de  » l’affreux  » Guérini et bourré les urnes en remplissant des mini-bus. La raison de ce  paradoxal changement de logiciel du primat électoral des  » identités  » établit  en son temps par les stratèges de Terra Nova est simple: la forte probabilité d’un duel UMP / FN si elle gagnait les primaires. Autant dire la  » cata  » et l’effondrement idéologique et culturel d’un Ps pris à son propre piège.Tout, absolument tout va donc être fait dimanche pour que Menucci gagne. Avec un risque de dérapages dans les deux camps évidemment  très élevé . Il fera sans doute très chaud dimanche soir dans les quartiers Nord de Marseille…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • ro. Bis

    |

    Mon cher Michel rien de nouveau sous le soleil des elections vieux militant (d’une formation politique) j’ai pratiqué depuis 40 ans la récupération de voix par le transports de personnes
    dont je savais qu’ils voteraient pour nous mais avaient des dificultés à se déplacer tous les partis agissent ainsi.Je pense que le ps fait une grave erreur en essayant d’éliminer la sénatrice
    SAMIA peut être que ce serait un bien pour Marseille car elle sait de quoi elle parle avec les cités . souvenons nous de l’action de Charles PASQUA an corse Amitiés RO

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :