Contre-Regards

par Michel SANTO

Errance politique.


Acte 1
Dès lundi soir, après la présentation du plan de 360 milliards d’euros, François Hollande, premier secrétaire du PS et Jean-Marc Ayrault, président du groupe du groupe PS à l’Assemblée,  assurent que les socialistes ne voteront pas contre.
Acte 2
Mardi matin, les deux mêmes tentent de convaincre les députés que l’heure était à l’union nationale face à la crise financière, provoquant une bronca orchestrée par Fabius.
Acte 3
François Hollande change de scénario et propose l’abstention.Sept députés la rejete, annonçant leur intention de voter le plan de sauvetage.
Epilogue
Manuel Valls: « Je regrette que nous n’assumions pas pleinement notre responsabilité de parti d’opposition. Il manque clairement aujourd’hui des hommes d’Etat au Parti socialiste »

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]
L’ardoise laissée par Sapin à Macron : 10 milliards à rembourser aux entreprises...

L’ardoise laissée par Sapin à Macron : 10 milliards à rembourser aux entreprises...

      Monsieur Piketty se répand dans tous les médias pour dire à quel point la réforme de l'assiette de l'ISF est une "faute historique", quand le sieur Sapin exige, lui, qu[Lire la suite]
Stade, Salle multimodale, MuReNa, Parc des Expos etc. Quelle coordination dans ces programmes ?

Stade, Salle multimodale, MuReNa, Parc des Expos etc. Quelle coordination dans ces programmes ?

    Vendredi, le RCNM reçoit Angoulême. L'occasion (indirecte) de revenir sur les moeurs et pratiques institutionnelles de la "classe" politique locale.  Mais avant d'en venir aux co[Lire la suite]