Contre-Regards

par Michel SANTO

Festival Trénet ! tout changer pour ne rien changer , ou presque …

imgres

Finalement , on change de producteur ( la société Coll production gérait le  » festival Trénet ) et on retrouve les mêmes artistes au « programme du festival de fin d’été  » . Avec une petite différence tout de même : plus d’orchestre René Coll au programme ! Et le même schéma d’organisation, à l’exclusion de la soirée dite de gala à Montplaisir, que, pour ma part , je ne regretterai pas (un point de vue très subjectif , je le sais … ) Tout changer pour ne rien changer en quelque sorte; et parer ainsi au plus pressé … En attendant l’année prochaine, pour voir et entendre, peut être, autre chose de plus élaboré​!

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Patrick

    |

    Oui…sauf que dans ces dernières négociations, un intermédiaire a été écarté, ce qui permettra d’économiser quelques petites centaines de milliers d’euros; (C’est toujours ça!).

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

    Une « baleine rieuse » s’ébat depuis quelques jours dans le flux de mes rares billets estivaux et s'échauffe, car je ne dirai rien des graves menaces que ferait peser l'usine[Lire la suite]
Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Tous les soirs d'été (ou presque), c'est apéritif (pas toujours) au Café de la Paix. Toujours à la même place, à sa terrasse (en réalité un trottoir) le dos au mur, qui offre une "vue" à 180[Lire la suite]
Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

      Il y a des coïncidences de calendriers particulièrement funestes. Tenez ! dans ma petite ville de Narbonne, par exemple. Tout entière mobilisée pour faire d’août un moi[Lire la suite]