Contre-Regards

par Michel SANTO

Heureux peuple de Cuba…

Dans une rue de La Havane.Le premier janvier 1959, Fidel Castro annonçait à Santiago de Cuba le triomphe des barbubos. Il y a quelques jours Raul, son frère, qui a pris sa relève en juillet 2006, a reconnu, lui, que l’heure était à l’austérité.
Ainsi, après avoir fait approuver par son Parlement une loi repoussant de 5 ans l’âge de la retraite – 65 ans pour les hommes, 60 ans pour les femmes -, il a annoncé l’élimination des  » allocations indues « , et précisé que le maintien des services de l’Etat supposait  » de produire plus «  parce que  » Si je n’ai pas besoin de travailler pour satisfaire mes besoins et que l’on me donne des choses gratuites par-ci par-là, je ne vais pas demander à travailler. » Des paroles qui, en France, feraient hurler Mamère, pleurer Ségolène, bégayer Bayrou, s’indigner Martine, mais que l’ensemble des médias curieusement taisent. Sans doute pour ne point les désespérer, et eux avec, de voir un Castro se placer, en plus hard, dans le sillage sémantique d’un Sarko ( Mon Dieu, que ce monde est compliqué!…)
Enfin,  » ces attaques contre les droits acquis des travailleurs  » n’auront finalement pas empêché les cubains de sortir « dans la rue en hurlant, en riant, en dansant.  » , nous rapporte Reuters.
Heureux peuple quand même! On imagine le nôtre dans ces circonstances…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]
Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environnants…

Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environna

        Signé le 6 juillet 2017 le Pacte État-métropoles marque un tournant dans la réforme territoriale en reconnaissant aux métropoles un rôle de moteurs de croissa[Lire la suite]