Contre-Regards

par Michel SANTO

L’exception culturelle de la critique sanctionnée !

 

 

 

images-copie-16.jpeg

 

Au nom de notre sacro sainte exception nationale, Nicole Bricq menace Bruxelles du veto de la France si n’étaient pas sorties de la négociation commerciale Europe USA les activités culturelles. Exceptionnalité culturelle qui nous vaut le titre de champion du monde du nombre d’intermittents du spectacle par habitant , de leader planétaire incontesté pour la ruineuse promotion publique de l’art ( !? ) dans ses 22 fonds régionaux d’art contemporain et de  virtuose universel en matière de financements publics d’oeuvres  » d’ art  » ignorées du grand public. Je suggère à notre ministre d’y ajouter le droit de  sanctionner les journalistes de l’audiovisuel public pour dénonciation de magistrats pratiquant l’affichage de cons à   » fusiller  » pour atteinte à la  » bien-pensance progressiste  » ( !!! ). La culture made in France ne se négocie pas ! reprennent en choeur nos thélogiens médiatiques, pendant qu’un pieux silence militant règne dans les rédactions et sur les plateaux de FR3 où se préparent les grandes messes du 19-20. A croire en effet que rien ne se négocie au pays , auto proclamé exceptionnel, de la culture, sinon ce genre de virage idéologique scandaleux : on tourne à gauche et on regarde ailleurs, les yeux au ciel ! 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Certains jours, il ressemble à une chimère sortant d’une friperie chic du 8eme arrondissement (un combiné, un fondu de Bruant et Mitterrand). « Moi, ancien ministre de Mitterrand, j'ai été traité com[Lire la suite]
Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

      Bien ! disons les choses simplement : le tribunal administratif de Montpellier considère qu'il n'y a pas lieu de suspendre la décision d'attribution du marché de la sal[Lire la suite]
Ces bourreaux dont les glaives dégouttent d'encre…

Ces bourreaux dont les glaives dégouttent d'encre…

      Il était temps que je fasse un peu de tri dans le tas de notes qui depuis un bon mois s'accumulent dans le plus grand désordre sur mon ordi… Finalement je n'en garde que qu[Lire la suite]