Contre-Regards

par Michel SANTO

L’heure où la lumière bleuit.

 

 

 

Gruissan. La plage des chalets. Dans l’axe de l’allée 6, toujours à la même heure, le soir, tous les étés, le même homme. Il vient de je ne sais où, son regard fixé sur la ligne d’horizon, toujours sur la même trajectoire et, d’un même pas balancé, entre dans les eaux sans la moindre hésitation, plonge et fait quelques brasses. Quelques brasses seulement, puis tourne le dos à la mer et reprend la même trajectoire, toujours au même rythme, le regard fixé sur je ne sais quelle image, vers je ne sais où et ne sais qui.Toujours à la même heure.L’heure où le soleil décline et la lumière bleuit…



Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • vvd

    |

    Bonjour à toi Blogger à toute heure… (que je lis régulièrement).

    Pour commenter « l’heure où la Lumière bleuit », je serais tenté par un commentaire personnel :

    Je pense que cet homme, régulièrement, s’adonne à un rituel d’éloge bleue. Et que grand bien lui fasse. Même si les « Bleus » parfois nous déçoivent, le véritable « but » est de persévérer. Espérons.

    Reply

  • Michel Santo

    |

    Il plonge, exécute trois brasses seulement, et s’en retourne vers le soleil couchant… Comme aujourd’hui encore et sans doute demain.Jusqu’à quand? Seul lui le sait…peut-être!

    Et merci pour ce commentaire de lecteur attentif… 

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

      Voilà, c’est fait ! Le siège du Grand Narbonne (et les services) va quitter le centre ville pour s’installer à sa périphérie (au sein d’une zone d’activités – et commer[Lire la suite]
Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]