Contre-Regards

par Michel SANTO

L’obscure clarté du verbe hollandien !

Unknown-1-copie-2.jpeg

 

Si j’en crois les commentateurs de la presse nationale spécialisés dans l’exégèse de la parole élyséenne, seuls des résultats « longs à apparaître mais qui sont là » pourraient lever l’ambiguïté hollandaise. Il ne faut pourtant pas être agrégé en lettres classiques pour saisir qu’elle n’est pas dans les résultats de sa politique, l’ambiguïté en question, mais tout entière dans son Verbe. Comme sa gauche est à droite et sa cravate de travers. Rien donc de surprenant, sous le soleil médiatique, si les résultats sont  là, mais qu’ils s’obstinent à ne point apparaître, aveuglés que nous sommes par leur évidente et invisible présence . Elle ne saurait cependant tarder à nous sauter aux yeux, prophétisent les augures solfériniens convertis au Verbe miraculeusement ambigüe d’Hollande. En chemin pour Pâques, gardons donc au coeur la joie et l’espérance d’une Parole proclamant enfin des résultats  de visu et statistiquement constatés. Amen !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • argoul

    |

    Discours libéral et actions socialistes : le grand écart toujours. Bonne année quand même, 2014, c’est l’avenir.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

          Dans son blog, Bernard Lecomte écrit ceci : « En démocratie, le pouvoir vient du peuple. Pour tout dirigeant élu, la tentation est d’entretenir [Lire la suite]
Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

    Pour restaurer la confiance dans le fonctionnement de notre démocratie, le Parlement a adopté deux lois fondées sur des dispositions simples et exigeantes. Un ensemble qui avant,[Lire la suite]
Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

      les Facéties du célèbre Florentin , posées  sur mon bureau, dans lesquelles je plonge  de temps en temps ( chez Anatolia 1994 ). Une satire violente qui démasque l’hypo[Lire la suite]