Contre-Regards

par Michel SANTO

La France et le Koweit rassemblent 450 millions d’euros pour soutenir les startups!

france-koweit-startups-620x349

Une info qui m’avait échappé, que je dois à la vigilance de mon ami Alexandre Moatti : la France et le Koweit réservent une enveloppe globale de 450 millions d’euros, destinée à la création d’un fonds d’investissement spécifique pour les jeunes entreprises technologiques. La répartition de cette enveloppe se découpe de la manière suivante : les institutions financières koweitiennes désignées (lesquelles?) investiront la somme de 300 millions d’euros quand Bpifrance injectera «seulement» 150 millions d’euros. L’objectif? Soutenir l’activité de capital-risque français. Un premier investissement conjoint est déjà en cours de formalisation.  150 millions (50 pour la France et 100 pour le Koweit) d’un nouveau « véhicule financier », qui pourrait atteindre 250 millions d’euros. Les 100 millions restants seront proposés à d’autres structures institutionnelles françaises, européennes ou koweitiennes…

Commentaire de Nicolas Dufourcq, le Directeur Général de Bpifrance: « Nous sommes convaincus que nos entreprises innovantes ont tout à gagner à voir grand et, pour cela, elles ont besoin de financements importants. Elles doivent aussi accéder aux grands marchés internationaux, et le Koweit est une porte d’entrée extraordinaire sur le Moyen-Orient. » Question posée par Alexandre, que je fais mienne:  « Quand BPIFrance signe avec le Koweit, on peut se demander quels objectifs stratégiques poursuit ce pays, en France, tous azimuts (1), auprès des politiques, des journalistes, des institutions… »

(1) Azimut: Le mot azimut provient du mot arabe az-samt qui signifie chemin au XVème siècle.

 

Lien:  #Finance : La France et le Koweit rassemblent 450 millions d’euros pour soutenir les startups – Maddyness.

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • joel Raimondi

    |

    Oui mais la dette de la France dépasse les 2105 milliards d’€ soit 98% du PIB… alors que le Koweit pays rentier s’il en est de par ses réserves de pétrole affiche un excédent de 235 milliards …On ne joue pas dans la même cour …

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Trump ! "La bête immonde crache sa bave"

Trump ! "La bête immonde crache sa bave"

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :  "La bête immonde crache sa bave"     Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis [Lire la suite]
Trop de com, trop d'images altèrent le sens profond d'une politique, d'une action…

Trop de com, trop d'images altèrent le sens profond d'une politique, d'une action…

      Dans le cadre du quarantième anniversaire de la création de la « politique de la ville », l’État a décidé de mettre en valeur les porteurs de projets les[Lire la suite]
Le coup de Calmels-Juppé porté à Wauquiez, et ses conséquences…

Le coup de Calmels-Juppé porté à Wauquiez, et ses conséquences…

      L’éviction par Laurent Wauquiez de sa petite camarade Virginie Calmels, numéro 2 du parti Les Républicains, prive brutalement ce parti de son aile centriste et libé[Lire la suite]
Ce que nous dit de notre époque l'affiche "censurée" du cinquantenaire de Port Leucate…

Ce que nous dit de notre époque l'affiche "censurée" du cinquantenaire de Port Leucate…

Pour les débuts de Port-Leucate, Jacques Séguéla, qui commençait sa carrière dans la publicité, a conçu sa campagne de promotion imaginée en 1968 avec ce slogan : "Port-Leucate, le pays de la [Lire la suite]
De Narbo Martius : "Aquarius ! appel à la générosité Narbonnaise…"

De Narbo Martius : "Aquarius ! appel à la générosité Narbonnaise…"

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :   Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carri[Lire la suite]
La leçon du conseil départemental du Haut Rhin au 13 autres demandant un "revenu de base" !

La leçon du conseil départemental du Haut Rhin au 13 autres demandant un "revenu de base" !

Saisie par le conseil départemental du Haut-Rhin, la plus haute juridiction administrative française a considéré, vendredi 15 juin, que si le contrat conclu entre le département et le bénéficiaire d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :