Contre-Regards

par Michel SANTO

La leçon d’honneur de monsieur Piketty !?…

13332071303_06b898e0cc_kAux réactions, à tout le moins intellectuelles, indignées d’anciens soixante-huitards aux commandes du pays, suscitées par le refus de M. Piketty de se voir honoré d’une légion d’honneur, l’envie spontanée me vient de lui apporter mon modeste soutien, aussi anonyme que totalement désintéressé. Désintéressé de toutes considérations politiques ou idéologiques et, n’ayant pas lu, et n’ayant nullement l’intention de le faire, son ouvrage qui, paraît-il, repose sur la table de chevet de tous les « frondeurs » de l’Assemblée, je voudrais que l’on me croie tout autant  dégagé de la tentation d’en faire un usage bêtement anti-hollandien. Que ce soit dans la louange ou le blâme!

Non! sérieusement, à titre personnel, je comprends que l’on ne veuille pas accepter un «honneur» parce qu’on ne s’en estime pas digne ou par indépendance d’esprit, et  M. Piketty n’a pas besoin de cette reconnaissance sociale là pour exister sur la scène intellectuelle française et internationale: ses travaux et ses conférences à succès un peu partout dans le monde suffisent amplement. Et puis on peut légitimement se demander ce que représente aujourd’hui cette médaille de la Légion d’honneur, dont chacun est après tout libre d’en apprécier la valeur à l’aune du nombre, de la qualité et de la diversité sociale et professionnelle de ceux et celles qui aujourd’hui la reçoivent. Quant à savoir s’il est inconvenant de faire de ce refus un acte politique, ou de le laisser à penser par ses dires, il suffit de consulter la liste de ceux qui le firent avant lui pour juger l’argument moral bien léger, surtout de la part de personnages appartenant à ce petit monde de la classe médiatico-politique, toujours à la recherche de gracieuses et ostentatoires « vanités ». Alors je sais bien que l’on pourrait me rétorquer ce que ce fit en son temps un célèbre Duc à l’adresse de messieurs de la Cour : «Le refus des louanges, c’est vouloir être loué deux fois». Mais entre l’être une ou deux, ne constatait-il pas aussi que «Peu de gens sont assez sages pour préférer le blâme qui leur est utile à la louange qui les trahit»…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • Lombard Jacques

    |

    Assez d’accord avec toi Michel et on peut ajouter que sa « com » lui permettra de vendre plus de livres!

    Reply

  • Polo

    |

    Ce qui donne un peu de croustillant c’est qu’il est l ancien mari de la ministre démissionnaire
    Vivant maintenant avec un autre ministre démissionnaire aussi.Pauvre President!!

    Reply

  • Jacques PERRY

    |

    Michel, je vous lis bien et comprend le sens de votre pensée, rassurez vous je ne suis pas un soixante-huitard, —
    Si , je l’ai été mais de l’autre côté , celui qui maintenait l’ordre républicain. Il existe tant d’autres médailles , insignes ou breloques aussi honorifiques qui peuvent être attribuées aux méritants, le mérite national second dans l’ordre des titres honorifiques, pourquoi pas! . De leurs pairs ils peuvent recevoir des récompenses telles que des oscars, césars etc… Quant à Mimie Mathy ,Je sais elle a été « Joséphine ange gardien »-
    Cette légion honorifique n’avait pas cette vocation- Bien des hommes participant au secours de leur semblable ne reçoivent pas de telles distinctions (ou alors ils sont morts ).
    Quand on voit que la légion d’honneur consacre l’infirmière qui a été contaminée par Ebola puis guérie. Moi j’ai eu la « tourista saisonnière » en allant en vacances, j’ai droit a quoi comme récompense ? Et donc en suivant le raisonnement de Mr Hollande, toutes les infirmières de France ne méritent donc pas la légion d’honneur pour leur travail et dévouement quotidien auprès des Français ??
    Voyez-vous, je n’en porte aucune amertume, sûrement pas , j’ai donné comme bien d’autres à mes contemporains jusqu’à en perdre la santé et tomber dans le handicap – Beaucoup se sont servis de mes bras et du peu d’intelligence ou savoir, pour se montrer et obtenir le cul au chaud ses distinctions . Comme moi ils sont mortels et après !… J’ai fait l’objet d’une proposition pour l’attribution du Mérite National – Je ne vais pas pleurer son agrafe. Ce que j’ai fait , je ne le regrette pas, ma plus grande distraction a été la reconnaissance de mes compatriotes qui me saluent encore ou m’adressent leurs sourires,; Mon plus grand honneur avoir sauvé la vie à 3 personnes( 2 enfants et un adulte) de la noyade – De cela je suis fier oui . et là encore je suis resté effacé .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Vous savez Jacques, quand j’étais en fonction au Ministère de l’industrie, chaque année j’avais droit à la corvée, dans les secteurs dont j’avais la responsabilité ( Verre, Chimie minérale et organiques etc ), de faire le tri entre les nombreuses demandes adressées au Ministre pour telle ou telle décoration. Je ne vous dit pas les conseils qui m’étaient donnés à l’occasion de déjeuners « amicaux ». Cela pour dire, si on ajoute la filière politique – députés et sénateurs – que tout cela pour moi n’a plus aucun sens et que l’honneur se mérite autrement que par , dans la plupart des cas, l’exercice naturel d’un métier ou d’une responsabilité sociale. Cela dit, je reconnais que certes actes exceptionnels méritent d’être mis en lumière…

      Reply

  • francois carmignola

    |

    Il y a aussi le:
    « La légion d’honneur ça ne se demande pas, ça ne se refuse pas, ça ne se porte pas »

    Mais bon, en l’occurrence il s’agit d’un couac : la gauche se punit elle même…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Luchini portraitise Macron !

Luchini portraitise Macron !

    Chaque fin de semaine, je passe en revue les quelques blogs de mes "amis" – rares !  Chacun dans sa "spécialité" m'offre ainsi , sans le savoir, de quoi satisfaire ma curiosi[Lire la suite]
Les élections législatives ! Un enjeu financier (aussi) lourd de conséquences pour les partis…

Les élections législatives ! Un enjeu financier (aussi) lourd de conséquences pour les partis…

En France, l'argent et la politique ne font pas bon ménage. Et pourtant les élections législatives (et sénatoriales), ou plutôt ses résultats, constituent la principale source du financement pub[Lire la suite]
2eme circo de l'Aude, Marie-Hélène Fabre, candidate du Parti Socialiste, soumise à la question !

2eme circo de l'Aude, Marie-Hélène Fabre, candidate du Parti Socialiste, soumise à la question !

    J'ai adressé un petit (et léger) questionnaire – dans le style du questionnaire de Proust ! – aux candidats à l'élection législative des 11 et 18 juin sur la deuxième circons[Lire la suite]