Contre-Regards

par Michel SANTO

La lettre de madame Najat Vallaud-Belkacem aux professeurs de collèges: 2 sur 20, par libéralisme « bourgeois »!

najat-vallaud-3167895-jpg_2821556_652x284

Oui, je l’ai fait! Je l’ai lue la lettre de la ministre aux enseignants des collèges. Quel jargon! Évidemment, elle n’est pas de sa plume. Mais quand même! Comment peut-on laisser passer un texte aussi mal foutu et truffé d’euphémismes? Comment demander ensuite aux principaux et enseignants de collèges d’améliorer les capacités d’expressions écrites et orales de leurs élèves? Lourd et confus, on pourrait déjà éliminer la moitié de ses signes sans que son sens en soit altéré. Et que dire de cette novlangue tirée du charabia de l’industrie de la communication et des techniques du marketing? J’ai connu un temps où un Directeur de l’ENA, alerté par le « corps préfectoral » du lamentable « niveau » en français ( grammaire et orthographe ) des stagiaires de la prestigieuse école envoyés dans les préfectures, avait introduit dans le cursus de son établissement l’apprentissage élémentaire de notre langue commune. À l’évidence, les « énarques » qui peuplent les cabinets ministériels devraient retourner à l’école. Leurs ministres aussi…

Exemples:

« Depuis 2012, les efforts de la refondation de l’École de la République ont été concentrés sur le premier temps de la scolarité obligatoire avec la priorité donnée au premier degré. »

Moins technocratique et sérieux serait sans doute: depuis 2012, les efforts pour refonder etc…

« Assurer un même niveau d’exigence pour que tous les élèves acquièrent le socle commun de connaissances, de compétences et de culture par une priorité centrale donnée à la maîtrise des savoirs fondamentaux est un impératif. »

Priorité centrale! Mais que vient donc faire ce « centrale » là ? Existerait-il  des priorités périphériques ?

Ces enseignements complémentaires prennent la forme de temps d’accompagnement personnalisé et d’enseignements pratiques interdisciplinaires. »

L’écrire en bon français serait sans doute trop simple! Ces enseignements complémentaires seront interdisciplinaires, pratiques et personnalisés.

« Je souhaite, enfin, que les réformes pédagogiques que je mène soient l’instrument de l’amélioration des compétences en langues vivantes étrangères des élèves français et d’une véritable diversité linguistique qui commence dès l’école. »

Les réformes pédagogiques sont l’instrument de… Quelle horreur! Permettent l’amélioration des compétences etc… serait beaucoup mieux non?

« Je demanderai par ailleurs aux recteurs d’académie et aux directeurs académiques des services de l’éducation nationale de construire une nouvelle carte des langues de l’école au collège assurant la diversité linguistique et la continuité des parcours d’apprentissage des langues. »

Construire une carte??? Et pourquoi pas fabriquer, usiner etc… J’opte pour: établir une nouvelle carte!

« Le collège est depuis trop d’années le niveau oublié des politiques scolaires. »

Gardons cette construction de phrase, et remplaçons ce stupide niveau par grand; ce qui donne : le collège est depuis trop d’années le grand oublié des politiques scolaires

Il y en a d’autres, et d’aussi gratinées. À vous de jouer!

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (9)

  • Bernard-Mery de Vargas

    |

    Moi ce qui m’a plût c’est le remplacement de l’activité sportive « piscine » par « activité en milieu aquatique profond standardisé »…

    Reply

    • Les Contre-Regards de Michel Santo

      |

      Et le Conseil supérieur des programmes, qui nous sort ceci: »L’objectif des langues vivantes ? Se familiariser avec des mobilités virtuelles, se préparer à des mobilités physiques. »!!!

      Reply

  • Gil Jouanard

    |

    Affligeant en effet ! Pauvre langue française !

    Reply

  • Gil Jouanard

    |

    Mais il se peut qu’en effet ce qui se conçoit péniblement s’exprime lourdement, par naturelle induction…

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Quand va-t-on exiger que les énarques passent d’abord avec succès les épreuves du CEP (Certificat d’Etudes Primaires ) ?Evidemment il faudrait le rétablir .

    Reply

  • Elle

    |

    Il y a de quoi se régaler en une traduction de ce type de texte. Mais Hors sujet (désolée) en lisant cet article et arrivant en bas de page, votre site propose des articles à lire et en choisissant celui intitulé « une claque un cluque », écrit en 2012, le message « page non trouvée » apparaît. Est il possible de lire cet article qui à l’air palpitant, et comment ? Merci pour la réponse, en espérant qu’il est disponible…

    Reply

  • Elle

    |

    Oui !!! ça marche merci beaucoup

    Elle

    Reply

  • Elle

    |

    C’est un très bon article !!! du coup je m’en vais voir qui est ce Fouquier Tinville dont je n’ai jamais entendu parler…..Ceci ce Monsieur Ste Cluque est toujours aussi plein de préjugés. Bon.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

    Gros titre (et en "gras") dans "Le Point" (version numérique) : "ONPC" : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot. Ah, ah ! Mais de quoi s'agit-il donc pour que cet honorab[Lire la suite]
Contrats aidés dans l'Aude ! le Conseil Départemental s'engage dans une vaine polémique…

Contrats aidés dans l'Aude ! le Conseil Départemental s'engage dans une vaine polémique…

Ainsi va l'info dans nos journaux. Tenez, un seul exemple, la baisse du nombre d'emplois aidés programmée par le Gouvernement. Lundi donc, dans l'Indépendant, page 2 et 3, articles, commentaires et [Lire la suite]
Nageant, il paraît que je serais aussi un "moteur de nos territoires"(de l'Aude) !?

Nageant, il paraît que je serais aussi un "moteur de nos territoires"(de l'Aude) !?

      J'apprends, sous la synthétique plume d’un conseiller départemental de l'Aude (qui ne choisit pas ses mots avec une pince à sucre), que le sport (il pensait sans doute [Lire la suite]