Contre-Regards

par Michel SANTO

La main du fisc dans le sac des veuves et des handicapés…

Capture d’écran 2015-11-04 à 08.49.21

Mon ennemi, c’est la finance! Et, dans cette chasse au « blé » indûment fauché, deux cibles en ont fait les frais: les veufs et veuves retraités et les personnes handicapées. Deux classes d’individus scandaleusement prédatrices, en effet. C’est « Jeannine, 84 ans », dont la taxe foncière est passée de 147 euros en 2014 à 824 euros en 2015. « Pour la première fois », elle a reçu dans sa boîte aux lettres la taxe d’habitation, « fixée à 363 euros ». Ou Joseph, mon voisin paralysé qui, parce qu’il aura épargné un peu, verra son allocation actuelle passer de 1 000 euros à moins de 800 euros, parce qu’il aura un peu épargné ! Même tarif que pour les autres minima sociaux comme le RSA ou le minimum vieillesse.

Sauf que les handicapés n’ont pas demandé à être à la charge de la société… Ben oui, jusqu’à hier, c’était ça la mise en ordre de nos finances publiques. Plus facile que de s’attaquer aux dépenses et « chasser le gaspi ». Aujourd’hui, c’est Christian Eckert, le secrétaire d’Etat au budget qui demande à Jeannine de ne pas payer ses impôts, un comble!, et Madame Ségolène Neuville qui remise son projet de normaliser les allocations des handicapés. Fort heureusement, il n’y a pas que des aveugles sur les bancs de l’Assemblée. Et tout ça, juste après que notre Président ait annoncé qu’il y aurait encore moins de français imposés sur le revenu. En 2017! Merci pour ce moment François!

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • Alphonse Martinez

    |

    Il n’aime pas non plus les pauvres ! Il adore les Sénateurs , les Députés , et tous les élus qui se nourrissent de la sueur de ceux qui produisent les maigres richesses qui subsistent encore en France. Nous sommes au bord d’une explosion sociale , les nantis’ responsables profiteurs n’en sortiront pas indemnes.

    Reply

  • Descabello

    |

    Et l’évasion fiscale, pourquoi n’en parlez vous pas ?

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Eh bien justement, plutôt que de s’attaquer aux petits placements des handicapés, que ce gouvernement, comme les autres avant, cela dit en passant, aille à la chasse aux vrais gaspis… C’est ce que je dis dans cette humeur matinale. Et aux vrais niches fiscales …

      Reply

  • Ingrid

    |

    Bonjour Michel,

    Hier c’était l’équipe de Sarkozy qui s’attaquait aux veuves.
    Aujourd’hui celle de Hollande, aux handicapés.

    Dans les 2 cas, à vouloir racler des fonds de tiroirs, plutôt que d’oser s’attaquer avec courage, à une refonte du système fiscal, on mesure que ce sont les mêmes énarques ou/et hauts fonctionnaires des Finances, qui font la politique fiscale d’un Gouvernement.

    Où est le politique ? Mais que fait-il ?

    Reply

  • Didier

    |

    Les veuves sont tellement pressurėes par le fisc que les fleurs et le café chez Lucette ont été payés par la commune !!!

    Reply

  • phthoreux

    |

    Une fois encore l’adage est vérifié ! Jamais un régime socialiste n’a enrichi les pauvres. Tout au mieux parvient-il à appauvrir les riches, à l’exception de la Nomenklatura et des quelques heureux qui parviennent échapper à l’infernal bocal sous pression fiscale. Ce gouvernement, quelle pantalonnade !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Sylvain Tesson est écrivain et voyageur. De l’Himalaya aux steppes d’Asie centrale, de la Sibérie aux grands espaces mongols, il a parcouru le monde. Cet été, il nous embarque sur Fran[Lire la suite]
Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

  Alain Perea, élu député, libère donc ses mandats de maire de Villedaigne et de Vice-Président du Grand Narbonne. Question ! quelle sera la proposition que présentera Jacques Bascou au [Lire la suite]
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

        Madame Delga ne rate pas une occasion, lors de ses déplacements en région, pour affirmer avec autorité que son "bureau, c'est le terrain" (1). Une expression [Lire la suite]