Contre-Regards

par Michel SANTO

La petite lâcheté de Christophe Barbier.

Christophe Barbier, dans son édito vidéo de l’Express, décrète que la Suisse a eu tort de respecter ses accords internationaux en matière de crimes sexuels, après qu’il nous eut expliqué que nul ne saurait échapper à la justice au prétexte de son rang !

Et finit par conclure que derrière cette initiative des Suisses, il y aurait le désir de faire payer aux Américains leur attitude à l’égard des banques helvètes. Une manière d’expédier nos voisins dans l’enfer des motivations d’argent (les salauds !) et de sauver Polanski du zèle et de l’acharnement d’un procureur américain (l’horreur !), qui doit soulager la conscience éclairée et satisfaite de la société germano-pratine. Une société qui se définit moins par son habitat parisien que par son arrogance à détenir en tout la vérité et que Barbier absout en déclarant que le procès de Polanski n’a pas lieu d’être. C’est celui d’une époque (1960-1970) qu’il faudrait faire, affirme-t-il. Coupable donc, mais pas responsable ! Une petite lâcheté morale de Christophe Barbier au profit de sa « classe », celle qui fait aujourd’hui l’opinion, et qui s’enflammerait demain d’indignation, dans les mêmes circonstances et pour les mêmes motifs, si n’était expédié dans les prétoires français, par les autorités américaines, un curé de nos campagnes exerçant son magistère dans une de leurs paroisses. Au risque de paraître vieux jeu, je trouve ce genre d’attitude, au mieux irresponsable, au pire indécente…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Nageant, il paraît que je serais aussi un "moteur de nos territoires"(de l'Aude) !?

Nageant, il paraît que je serais aussi un "moteur de nos territoires"(de l'Aude) !?

      J'apprends, sous la synthétique plume d’un conseiller départemental de l'Aude (qui ne choisit pas ses mots avec une pince à sucre), que le sport (il pensait sans doute [Lire la suite]
À rebours de quelques "clichés" sur l'île de Saint Barthélemy, après Irma...

À rebours de quelques "clichés" sur l'île de Saint Barthélemy, après Irma...

        Comme il s'écrit à peu près n'importe quoi dans certains médias (pire sur les réseaux sociaux!) sur Saint-Barthélemy : « repaire de milliardaires », un « para[Lire la suite]
Petites et grandes  – sans ironie ! – manœuvres du PRG en Région Occitanie, et ailleurs

Petites et grandes – sans ironie ! – manœuvres du PRG en Région Occitanie, et ailleurs

  Dans la plus grande discrétion, – c'est une constance, un élément doctrinal pour ne pas dire un principe philosophique… – , les radicaux de gauche et de droite oeuvrent efficacement à une "fus[Lire la suite]