Contre-Regards

par Michel SANTO

La tête de Guéant et les pénis anglais de Bachelot !

 

 

 

 

 

 

 

 

Roselyne-Bachelot-penis-600x300.jpg

 

 

Je le jure devant le tribunal médiatique en général et celui du Canard Enchaîné en particulier, je n’ai rien en, et de, commun avec Claude Guéant. Je ne lui ai pas acheté de tableaux de petits maitres hollandais lui appartenant via un compte asiatique et n’ai pas collé d’ affiches électorales à son profit; je précise en outre n’avoir jamais servi dans une des nombreuses officines secrètes de la place Beauvau, ni perçu de ce fait de confortables primes occultes, ne serait ce qu’à mon insu; j’ajoute que l’Association Départementale des Aveugles et Déficients visuels de l’Aude ( ADVA ) , dont je suis le trésorier, n’est liée en aucune façon, ni de près ni de loin, à la Grande Muette qui, je le note au passage, ne cesse de l’ouvrir grave envers un maire basque contrevenant à son obligation de  » marier pour tous  » ;  j’affirme enfin n’être pas en débit auprès de mon commissaire de quartier auprès duquel, contrairement à ce que de mauvaises langues pourraient prétendre, ne me lie que la pratique dominicale et à but non lucratif de la pétanque ! Toutes ces précautions préliminaires faites, je me réjouis donc de la confirmation faite par les services d’inspection du ministère de l’ Intérieur que le ci-devant Claude a bien perçu, comme à son dire, 10 000 euros par mois, entre 2002 et 2004, en provenance des frais d’enquête et de surveillance. On se souvient peut -être, que médias et politiques réunis, aux premiers rangs desquels s’ était distinguée l’inénarrable et foldingue Roselyne, dite Bachelot , au mois d’ avril dernier,  l’avaient , sur cette question, traité de menteur et de voleur. Comme il est peut probable que nos  pétulants purificateurs ne fassent amende, si je puis dire, honorable, et protestant par anticipation contre toute interprétation malveillante de ce parti pris strictement conjoncturel, je me plais à partager la joie de l’ex premier flic de France à la pensée de la tronche de ceux et celles qui avaient tenté de le décapiter. Surtout celle de cette dame qui, après s’être illustrée, par une ruineuse campagne de prévention contre la grippe, s’intéresse à présent et de très près, pour s’en inquiéter, à la baisse de la taille des pénis anglais…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • pibouleau

    |

    Michel tu partages la joie de l’ex premier flic de France. Ne te réjouis pas trop vite car Guéant n’est pas encore sorti d’affaire. Quant à Bachelot elle n’est pas la seule à s’intéresser à ce
    « détail » et ceux qui le délaissent se privent de moments de grand bonheur. Un épicurien. Bachelot je te kiffe ! 

    Reply

  • Michel Santo

    |

    Je doute fort qu’il soit joyeux le père Claude. Madame peut -être ?  Ce billet est d’humour et d’humeur. A lire à tous les degrés ! Hi, hi !

    Reply

  • pibouleau

    |

    je te kiffe Michel dans la déconnade

    tu es au top là ! quand tu te décoinces de la pastille, tu compenses, t’en fait trop et c’est à ce moment que tu deviens GRAND et GENIIIIAAAALLLLLLLLLLL non non je ne suis a aucun moment
    excessif.

    Par contre quand tu me parles doctement de NKM ou de Bloy tu me files un de ces bourdons !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

          Dans son blog, Bernard Lecomte écrit ceci : « En démocratie, le pouvoir vient du peuple. Pour tout dirigeant élu, la tentation est d’entretenir [Lire la suite]
Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

    Pour restaurer la confiance dans le fonctionnement de notre démocratie, le Parlement a adopté deux lois fondées sur des dispositions simples et exigeantes. Un ensemble qui avant,[Lire la suite]
Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

      les Facéties du célèbre Florentin , posées  sur mon bureau, dans lesquelles je plonge  de temps en temps ( chez Anatolia 1994 ). Une satire violente qui démasque l’hypo[Lire la suite]