Contre-Regards

par Michel SANTO

Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

 

 
 

Il y a des coïncidences de calendriers particulièrement funestes. Tenez ! dans ma petite ville de Narbonne, par exemple. Tout entière mobilisée pour faire d’août un mois de réjouissances, il a suffi que la véraison, ce moment où les fruits et surtout les raisins commencent à prendre la couleur qu’ils auront à maturité, soit fêtée paradoxalement beaucoup plus tard et en pleines vendanges , le dimanche 6 août (!), et que le feu d’artifice du 14 juillet soit programmé pour être tiré le 9 (re !) de ce même mois, pour nous rappeler que ces deux jours-là, en 1945, furent aussi larguées deux bombes atomiques sur le Japon. La première, le 6 août, sur Hiroshima, la deuxième et dernière, trois jours plus tard, sur Nagasaki… Coïncidences funestes disais-je, mais à tort, cependant, pourvu qu’on les associe dans le même souvenir du tragique de l’histoire et la même espérance en un monde de paix…

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Baleine_rieuse

    |

    Une fois qu’ AREVA aura fait péter NARBONNE avec son incinérateur TDN à l’hydrogène, nous pourrons nous aussi commémorer la Véraison atomique…Merci Monsieur SANTO pour votre éclair de lucidité…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]
L’ardoise laissée par Sapin à Macron : 10 milliards à rembourser aux entreprises...

L’ardoise laissée par Sapin à Macron : 10 milliards à rembourser aux entreprises...

      Monsieur Piketty se répand dans tous les médias pour dire à quel point la réforme de l'assiette de l'ISF est une "faute historique", quand le sieur Sapin exige, lui, qu[Lire la suite]