Contre-Regards

par Michel SANTO

Le dessous des cartes de la candidature Alary à la présidence de la Région Languedoc-Roussillon.

images

Je ne résiste pas à livrer ici  les propos du  conseiller régional Ferdinand Jaoul qui assistait à une réunion cruciale au cours de laquelle Navarro a fait part de son retrait et de son choix pour Didier Codorniou. Propos qui confirme bien, contrairement à ce que je peux lire depuis le retrait de ce dernier, que l’hypothèse  de la candidature du maire de Gruissan, que j’évoquais dans mes premiers billets sur ce sujet, était bel et bien sur la table, enfin sous ! Les voici : « Le groupe compte 31 élus et nous étions 8. En début de séance, Robert nous a dit que l’affaire était pliée pour lui, qu’il ne serait pas devant et que ce serait Didier (Codorniou) J’ai pris la parole et je lui ai demandé avec quelles voix il comptait faire élire Codorniou dès lors qu’une majorité d’élus de gauche s’étaient déjà prononcés pour Damien. Il était manifeste qu’il lui faudrait le soutien de toute la droite et celui du FN. J’ai alors coupé court à la discussion et j’ai quitté la salle pour aller apporter mon soutien à Alary. » C’est donc bien cet épisode qui a contribué à emporter la décision de Didier Codorniou . Pas de divisions, et conséquemment d’ouverture à gauche, le repli défensif s’imposait à Codorniou dans un combat finalement lui aussi sans grand intérêt pour les prochaines régionales. On aura donc assisté à une lutte de vieux crocodiles fatigués se regroupant autour d’un président de Conseil Général parfaitement représentatif d’une culture politique  liée à une institution – le Département- elle aussi du passé et condamnée, à brève échéance, à disparaître … La partie continue donc !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Articles récents

Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]
Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environnants…

Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environna

        Signé le 6 juillet 2017 le Pacte État-métropoles marque un tournant dans la réforme territoriale en reconnaissant aux métropoles un rôle de moteurs de croissa[Lire la suite]