Contre-Regards

par Michel SANTO

Le FN a-t-il gagné ou perdu les élections départementales? Par Laurent de Boissieu.

content-bleuV

Le bilan des élections départementales est en demi-teinte pour le FN: électoralement positif mais décevant pour lui en ce qui concerne le nombre d’élus.

 Les plus:

– confirmation d’une tripolarisation entre un bloc de gauche dominé par le PS, un bloc de droite dominé par l’UMP – tous les deux autour de 30% des suffrages exprimés – et le FN seul à 25%.

– confirmation de son socle électoral autour de 5 millions de voix:

-> 5,1 millions d’électeurs aux départementales de 2015

-> 4,7 millions d’électeurs aux européennes de 2014

-> 6,4 millions d’électeurs à la présidentielle de 2012

– progression aux élections départementales (ex-cantonales) en suffrages exprimés:

-> 25,24% en 2015 au premier tour contre

-> 15,06% en 2011 (moitié des cantons)

-> 4,85% en 2008 (autre moitié des cantons)

– progression aux élections départementales (ex-cantonales) en élus:

-> 62 en 2015 (dont 8 au premier tour)

-> 2 en 2011 (moitié des cantons)

-> 0 en 2008 (autre moitié des cantons)

– confirmation de son maillage territorial:

-> présence dans 93% des cantons en 2015

-> présence dans 71% des cantons en 2011 (moitié des cantons)

-> présence dans 51% des cantons en 2008 (autre moitié des cantons)

– confirmation de son ancrage dans ses bastions (Sud-Est, Nord-Est), en s’appuyant désormais sur des élus locaux en voie de notabilisation.

– confirmation de sa progression dans ses terres de mission (Centre, Ouest), au point dorénavant d’être en mesure de se qualifier au second tour dans un grand nombre de territoires.

 Les moins:

– élection de seulement 62 conseillers départementaux sur 4.108 (1,5% des élus).

– isolement fatal dans un scrutin majoritaire (uninominal ou binominal) à deux tours: on ne peut pas à la fois dénoncer l' »UMPS » et attendre l’appoint en duel de second tour avec la droite ou avec la gauche d’électeurs PS ou d’électeurs UMP.

– manque de crédibilité et extrémisme d’une partie de ses candidats, cadres et militants restés sur la ligne historique du FN.

Le blog de Laurent de Boissieu, ici: http://www.ipolitique.fr/

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Législatives 2017 ! Il existe bien une « intelligence collective » du corps électoral...

Législatives 2017 ! Il existe bien une « intelligence collective » du corps électoral...

Dimanche matin, aux Halles, autour d’un tonneau et devant un café, évaluant les chances des divers candidats aux législatives, cette remarque désabusée d’un de mes interlocuteurs à propos de l[Lire la suite]
Mes chroniques du 27 mai 2017 sur Radio Grand Sud FM…

Mes chroniques du 27 mai 2017 sur Radio Grand Sud FM…

Mes chroniques du 27 mai 2017 sur Radio Grand Sud FM (92.5) :   1) Le financement public des partis est une des raisons qui  explique le grand nombre de candidats à ces législative[Lire la suite]
Radio Grand Sud FM. Radio Barques avec Alain Perea... En Marche !

Radio Grand Sud FM. Radio Barques avec Alain Perea... En Marche !

      Écouter la troisième partie de Radio Barques ici  :[Lire la suite]