Contre-Regards

par Michel SANTO

Le président du Département de l’Aude s’est fait « maquignon »!



IMG_0515.PNG

André Vioala, le jeune Président du Département de l’Aude, est aussi « maquignon » par conviction et volonté. Pour promouvoir les circuits courts, il vient d’acheter, aux enchères, dans une foire labellisée « Pays Cathares », une vache gasconne que les collégiens audois vont retrouver en petits morceaux dans leurs cantines et leurs assiettes. Gasconne hélas! car de bovins « d’appellation d’origine audoise et contrôlée », je n’en connais pas. Les seuls qu’il m’est arrivé de croiser sur ces belles terres audoises ne se déplacent que sur deux pattes. Ils brouttent dans des prés protégés et regardent passer, paisibles et contents, les trains de l’histoire…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Elle

    |

    Excellentissime ! et vive la réalité quand elle est dite. Des bovins qui digèrent perpétuellement. Que c’est drôle !!!!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

      Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie". Busnel y recevait, entre autres, Asli Erdogan (1), icône de la résistance au régime Turc de son homonyme. Cette f[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

    Hier soir (enfin !), réunion publique, au Palais du Travail, à l’occasion de laquelle  Didier Mouly nous (nous car j’y étais) a présenté son projet de salle multimodale. La salle[Lire la suite]
Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

    Gros titre (et en "gras") dans "Le Point" (version numérique) : "ONPC" : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot. Ah, ah ! Mais de quoi s'agit-il donc pour que cet honorab[Lire la suite]