Contre-Regards

par Michel SANTO

Le président Macron, la communication et l’information spectacle !

       
 

Dans son blog, Bernard Lecomte écrit ceci : « En démocratie, le pouvoir vient du peuple. Pour tout dirigeant élu, la tentation est d’entretenir par tous les moyens la bienveillance du peuple. Pour cela, il y a la communication et tous ses artifices que Macron maîtrise parfaitement : photos dans Match, séquence people à la TV, tweet compassionnel, etc. Le danger est de vouloir maintenir aussi l’information (la vraie, celle qui relate, qui enquête, qui critique, qui instruit) derrière le grand rideau de fumée de la « politique spectacle. »Sur le premier point, pas de remarques particulières. Tout pouvoir à le souci (le désir) de donner au « peuple », aux citoyens, aux électeurs… sa propre version de son action, de ses initiatives et de ses réalisations. Mais ce que ne précise pas cet ancien journaliste est que dans toute « communication », il y nécessairement une part d’information. On ne « communique » pas en effet sur du rien, sur du vide ! Quant au danger d’une « information » (la vraie, celle qui relate, qui enquête, qui critique, qui instruit, selon les propres termes de B.Lecomte) qui serait maintenu derrière le rideau de la « politique spectacle », je ne vois pas qui, du président Macron ou de ses amis, comme le suggère l’auteur de ce billet, pourrait l’y contraindre. Et comment, surtout ! Sauf à imaginer, bien sûr, l’ensemble des médias à la « botte » du pouvoir se contentant de relayer  la production des « communicants » de l’Élysée et de Matignon. Ce qu’infirme mon expérience quotidienne à la lecture et à l’écoute des grands médias nationaux et régionaux. Cela dit, j’observe chez ceux qui font métier d’informer une tendance (lourde!) à se comporter comme de « vulgaires » agences de « com », à la recherche permanente du « buzz » le plus vendeur pour leur image. De sorte que la véritable information est à chercher elle aussi « derrière le grand rideau de fumée » de l’information spectacle…Après tout, il ne dépend que de la « presse », pour qu’il n’en soit pas (plus) ainsi. De personne d’autre et moins encore du président Macron… et de ses amis…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • jenny

    |

    Quelques mois plus tard, ou en sommes nous ?
    Macron s’est enfin aperçu que ses chefs de Com avaient des difficultés à fidéliser l’électeur (le client) . D’ou le pompier Castaner ! Comme l’écrit @bernard jomard ces chefs de Com oublient trop souvent que les concurrents veillent et travaillent tous sur de nouveaux slogans comme « Bolloré- Le Fouquet » pour Sarkozy, « Capitaine de Pédalo » pour Hollande et « Président des riches » pour Macron. Il est aussi étonnant que les chefs de Com de Macron, n’aient pas sorti un slogan désarmorcant le “président des riches” Trop souvent, après la victoire, les communicants des présidents, perdent leurs visions & la baraka .http://bernard-jomard.com/2017/09/05/macron-cocktail-de-communication-dinfluence-politique/

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]
Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environnants…

Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environna

        Signé le 6 juillet 2017 le Pacte État-métropoles marque un tournant dans la réforme territoriale en reconnaissant aux métropoles un rôle de moteurs de croissa[Lire la suite]