Contre-Regards

par Michel SANTO

Le style Macron ! Quel style ?


Quand,  moyen de taille et plutôt élancé, il apparaît sur mon écran de télé ; torse chemisé offert à ses fans et bras  tendus vers les nuages ; le visage contracté, mais lisse, avec dans les yeux ce regard allumé du désir de briller, d’éblouir, j’éprouve, à l’écouter, un étrange malaise. Malgré toute mon attention, ses mots, ses gestes glissent sur ma conscience du moment. Peu s’y fixent !  Car elle ne se nourrit pas que d’idées et de projets fussent-ils brillamment  exposés.

Comme un acteur, l’homme, ou la femme, politique doit être  son personnage et sa vérité à la fois pour susciter  l’adhésion du spectateur à son jeu ; à son histoire et ce qu’elle raconte de ceux qui la partagent et la vivent, même dans l’illusion, avec lui. Pour le meilleur ou pour le pire. Le style, la forme, en politique comme en littérature, c’est aussi du fond qui remonte à la surface. À la différence de la « com » qui ne transmet rien d’autre que du vide…

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Didier

    |

    Allez, osons. Un opportuniste arriviste sans scrupules

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Quand je le regarde et l’écoute j’ai l’impression que le pire est devant moi .

    Reply

  • coupeaux

    |

    bonsoir Propos de Macron sur la colonisation: « on a sorti cette phrase de son contexte  » DIT IL!!!!!!!!!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Certains jours, il ressemble à une chimère sortant d’une friperie chic du 8eme arrondissement (un combiné, un fondu de Bruant et Mitterrand). « Moi, ancien ministre de Mitterrand, j'ai été traité com[Lire la suite]
Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

      Bien ! disons les choses simplement : le tribunal administratif de Montpellier considère qu'il n'y a pas lieu de suspendre la décision d'attribution du marché de la sal[Lire la suite]
Ces bourreaux dont les glaives dégouttent d'encre…

Ces bourreaux dont les glaives dégouttent d'encre…

      Il était temps que je fasse un peu de tri dans le tas de notes qui depuis un bon mois s'accumulent dans le plus grand désordre sur mon ordi… Finalement je n'en garde que qu[Lire la suite]