Contre-Regards

par Michel SANTO

Le temps passe et la bêtise règne!

Afficher l'image en taille réelleLa patte de Frêche dans l’Aude, où il fait campagne devant une presse locale en pamoison et des militants-élus subjugués : « Et ces châteaux que l’on dit cathares, il faut un plan de rénovation. Moi, je verrai bien un téléphérique qui permettrait d’accéder à Peyrepertuse ». Une de ses âneries habituelles qui laissent coi ses dévots et admiratifs ses commentateurs. Comme feu son projet de cosmodrome à l’embouchure de l’Aude lors d’une de ses précédentes campagnes électorales. Où son jet d’eau montpelliérain, qu’il voulait le plus haut d’Europe et d’une puissance aujourd’hui… « prostatique ». Sans oublier sa modeste ambition de rester dans l’histoire comme le Laurent de Médicis de Montpellier, et qui n’en retiendra, l’histoire, que son énorme et dévorante vulgarité !… Le temps passe et la bêtise règne…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

      Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie". Busnel y recevait, entre autres, Asli Erdogan (1), icône de la résistance au régime Turc de son homonyme. Cette f[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

    Hier soir (enfin !), réunion publique, au Palais du Travail, à l’occasion de laquelle  Didier Mouly nous (nous car j’y étais) a présenté son projet de salle multimodale. La salle[Lire la suite]
Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

    Gros titre (et en "gras") dans "Le Point" (version numérique) : "ONPC" : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot. Ah, ah ! Mais de quoi s'agit-il donc pour que cet honorab[Lire la suite]